Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Bordeaux: Un community manager dans le vignoble web 2.0

Bordeaux: Un community manager dans le vignoble web 2.0

Un community manager dans le vin, c’est assurément un travail enviable.
Je vous vois l’imaginer dans le monde de Bacchus, entre dégustations et bavardages. Encore un privilégié qui vit sa passion en pratiquant son métier.
Un community manager dans le vignoble, c’est en fait le facilitateur entre viticulteurs et les internautes amateurs de vin.
Portrait du quotidien des vignobles sur les médias sociaux.

Community manager du vin : le web2.0 dans le vignoble

community manager vignobleImaginer vivre à Bordeaux et rester à l’écart du vin est impossible.
Chacun s’y frotte, en dégustant, en offrant de divins flacons, en se promenant dans les appellations.
Des évènements y sont sans cesse organiser pour vous inviter à les célébrer.
Vinexpo pour les pros, Blaye au comptoir pour les amateurs des vignobles en poupe, journées portes ouvertes se succèdent au fil des saisons.
Un community manager n’est pas en reste.
Il prend les humeurs du temps, et ressent comme tous ces magiciens des vignes, l’odeur des pluies, le vacarme des orages, et l’ombre bienfaitrice d’un feuillage  au coeur de la chaleur de l’été.
Même si le rythme de la nature est bien différent du sien, il sait que le temps fait l’oeuvre, et  que la nature a besoin de temps.
Il comprend aussi qu’il se doit de faire l’éloge à chaque fois qu’il est possible de Dame nature et de ses rythmes éternels.
Alors, il sort du web et de ses liens virtuels, pour flâner dans les paysages du vin.

Logo Zoom Consultants
Vous souhaitez mettre en place votre communication digitale ?

Le web 2.0 dans le vignoble

Définitivement, le web 2.0 s’est installé dans les usages des consommateurs de vins.
Leurs demandes d’informations est de plus en plus dense, leur recherche de plus en plus mature, et leurs comportements s’implantent durablement.
Alors qu’il y a peu, ils ne s’intéressaient qu’aux appellations génériques, leur curiosité, fouettée par l’internet, les poussent au contact des vignerons.
Bien sûr, ils ne sont pas majoritaires dans cet usage, mais peu à peu, ils se remémorent que ce sont les vignerons qui font le vin.
Et, peu à peu ils s’éloignent des promesses des commerçants en tout genre.
Ils désirent un circuit court, une relation « one to one », entre eux, consommateurs, et vous ces vignerons.
Pour eux, le web 2.0 n’est qu’un outil qui les a poussé à la découverte de nouveaux chemins.
Ceci, ils le doivent à tous les animateurs du web, et en premier lieu aux community managers du vin, et autres animateurs numériques du territoire.

Les viticulteurs sont ils des internautes?

Première interrogation utile, si les internautes usent du web et du mobile, vraisemblablement, les viticulteurs aussi.
De fait, la question se pose légitimement: pourquoi les viticulteurs ne répondent ils pas aux internautes à leurs demandes sur le web? Le monde du vin serait il à part?

viticulteurs-et-web

Premiers constats : l’internet devient une source d’information primordiale pour les consommateurs

L’internet a gagné une place en 2014 dans les sources d’information des consommateurs avant leur prise de décision d’achat.
Très important, quand on sait le rapport plaisir et partage qu’attachent les français à cet achat particulier.
L’enquête Sowine 2014, fait apparaître également que l’achat du vin sur internet devient courant, suivant les usages des consommateurs dans d’autres secteurs d’activité. Elle atteindrait même 44% auprès des CSP+ pour les achats en ligne (voir infographie Sowine).
La volonté des producteurs de se rapprocher plus encore de leurs consommateurs pourrait être comblée, pour peu qu’ils occupent le marché avec leurs propres offres.

Baromètre Sowine 2014

Baromètre Sowine 2014

Quand on élimine, les grands réseaux de distribution, il est facile d’imaginer que cette hausse est une très bonne nouvelle pour les producteurs ayant privilégié les circuits courts.
C’est d’autant plus vrai quand on sait, que le panier d’achat moyen est supérieur à l’achat habituel dans ce circuit.

Les internautes font leur recherche sur mobile

Les smartphones, les tablettes prennent une place grandissante dans les usages des internautes. Le mobile est devenu leur quotidien. Ils y « checkent » leurs messageries, organisent leurs journées, recherchent les informations dont ils ont besoin, en déplacement comme à domicile.
Le décalage trop souvent observé entre internautes et professionnels du vin ( et de bien d’autres secteurs d’activité) devient criant.

Les viticulteurs entrent peu à peu dans le monde du web

Pas facile pour beaucoup d’entre eux! Les métiers de la vigne sont exigeants en temps, et l’élevage du vin à ses rites en profond décalage avec les rythmes du web. Alors changer de casquette n’est pas encore un réflexe acquis. Présences sociales sur les réseaux sociaux grand public, blogs d’actualités, réseau sociaux professionnels, newsletters font leur place dans les usages.
Ils posent un nouveau regard sur le monde de l’Internet, comprenant que leurs consommateurs écrivent l’histoire des conversations sur le web.

Les professionnels du vignoble ont compris, qu’à jamais ils se doivent de répondre aux questions que posent les internautes sur leur moteur de recherche préféré.
Comme eux, en fait, quand ils sont à la recherche d’une précieuse information sur Google.

Plus sur la conversation inversée.

Le monde du vin pose sa communication digitale sur le web

Pour les professionnels, l’idée est simple. Chaque présence sur le web se doit d’être liée aux autres, pour augmenter les effets de halo. Chaque communication sur le web doit inciter les internautes à visiter leur site web et leur blog, à être confrontés aux offres qui leur sont faites.
Fini, les « geekeries » liées aux réseaux sociaux, on parle marketing en ligne, conversion sur les pages d’atterrissage, newsletters, outils CRM.
La transformation numérique est en marche.
Le community manager du vignoble sera l’acteur de ce marketing et de cette communication numérique.

Le community manager répond aux questions des internautes

community manager vinLes amateurs de vin posent leurs questions sur le web, la communication des propriétés viticoles s’évertue d’y répondre précisément.
Une façon simple pour les professionnels d’être en contact avec leurs clientèles.
Alors, le blog professionnel, devient une arme de choix du marketing des viticulteurs.
Le blog devient un lien apprécié des consommateurs par l’information utile et pertinente qu’ils y trouvent.
Il propose l’actualité des producteurs, tant dans leur travail, la saisonnalité des soins apportés à la vigne, que les produits qu’ils mettent à disposition de leurs clients.
Pour offrir cela à ses clients consommateurs, les producteurs se doivent de choisir un community manager à la plume bien plantée.
Connaissance des métiers, rédaction web fluide, sont des plus de bonne augure pour un blog professionnel de belle allure.
Il ne reste qu’à rechercher les questions que posent les internautes!

 

Le CM doit se poser au rythme des saisons

C’est le paradoxe d’un animateur de communauté web.
L’Internet parcours le monde à la vitesse de la lumière, quand le vin se crée à l’aune des saisons.
Poser les produits des vignobles comme un objet de consommation sans vécu, serait oublié la tradition séculaire de l’élaboration des bons vins.
Ils se poseraient sur les tables comme un soda goût caramel, ou pamplemousse.
Une sorte de produit marketing abouti, à la prodigalité convenue.
Les vins eux sont rares, le soleil, l’ombre, la pluie, la chaleur, les saisons le façonnent chaque année d’une façon différente.
Alors le web , dans ce temple se doit être en mode « slow time »!

Le web 2.0 doit être disponible sur mobile.

Que ce soit par une application dédiée, ou par un site internet responsive (adaptatif à la taille de tous les écrans), les producteurs doivent aujourd’hui proposer une information consultable en mobilité.
Un référencement local pour être facilement trouvés, des points de contact entre le web et les producteurs facilement identifiables, et d’un accès simple et ergonomique.

Que doit vous proposer votre community manager dans le vignoble à Bordeaux ou ailleurs

  • Il définit avec vous vos objectifs de présence sur l’internet
  • Il vous propose une liste d’outils nécessaires pour accomplir sa mission
  • Il choisit les supports de diffusion les plus pertinents pour votre activité et votre singularité
  • Il vous propose un fil de diffusion, avec ses rythmes, et ses contenus

Pour un blog, il définira une charte éditoriale, avec son calendrier de mise en ligne.
Il arrête avec vous vos calendriers de newsletters : il en écrit les contenus, et optimise les liens vers vos produits.
Il vous propose des rapports sur toutes les actions menées : référencement naturel, publications, gestion de vos campagnes d’e-mailing et de newsletters.
Il fait un point régulier avec vous sur votre campagne.
Il cadre avec vous l’enveloppe budgétaire nécessaire

En un mot, le community manager à Bordeaux est votre outil de commercialisation sur l’internet en France comme à l’étranger.

Le community management porte les entreprises à avoir une présence régulière et identifiée sur le web. Les femmes et hommes du vignoble ont tout à y gagner! Bienvenue dans le web du vignoble 

View Jacques TANG's profile on LinkedIn

 

Nos visiteurs recherchaient : : http://www.jacques-tang.fr/bordeaux-community-manager-vignoble/

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vins divins et caprices des rencontres « twittwineparty - [...] suis community manager et j’adore cuisiner. Ce n’est pas de circonstance, mais je dois avouer qu’il y a très …
  2. Facebook vs un community manager sur Bordeaux | Jacques Tang - [...] Facebook autorise également dorénavant de poster une photo en commentaire. Pourquoi s’en priver ? Le community manager bordelais peut marquer …
  3. Bordeaux: Un community manager dans le vignoble... - [...] A Bordeaux, community manager prend les humeurs du temps, et ressens comme les vignerons, l'odeur des pluies, le vacarme …
  4. Bordeaux: Un community manager dans le vignoble... - [...] A Bordeaux, community manager prend les humeurs du temps, et ressens comme les vignerons, l'odeur des pluies, le vacarme …
  5. Avec la recherche locale, augmentez votre visibilité web | Jacques Tang - [...] cet exemple nous avons traité de Bordeaux, de vin et d’appellations. Pour parler de community management sur le vin, …
  6. Bordeaux: Un community manager dans le vignoble... - […] A Bordeaux, community manager prend les humeurs du temps, et ressens comme les vignerons, l'odeur des pluies, le vacarme …
  7. Un community manager à Bordeaux City Bond - Jacques Tang | Jacques Tang - […] bien pensant des cépages, vous allez pouvoir résister à bien des découvertes. Et puis tout community manager de Bordeaux …
  8. Bordeaux: Un community manager dans le vignoble... - […] A Bordeaux, community manager prend les humeurs du temps, et ressens comme les vignerons, l'odeur des pluies, le vacarme …
  9. WINESMO2014 | Pearltrees - […] Bordeaux: Un community manager dans le vignoble web 2.0 […]
  10. Comment faire une recherche sur Twitter | Jacques Tang - […] moment donné sur un sujet. L’exemple de « Bordeaux vin ». Vous avez une activité dans le web et le vin …

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :