Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Bordeaux : Les réseaux sociaux au coeur du vignoble

Bordeaux : Les réseaux sociaux au coeur du vignoble

Il aura fallu du temps pour que le monde viticole envisage de venir explorer le web pour améliorer sa visibilité auprès des internautes. Site web, exceptionnellement blog, et réseaux sociaux sont au menu d’une stratégie d’un nouveau genre, une stratégie digitale. POur la mettre en place, agence web et community manager!

Quoi de plus naturel pour les professionnels du vin que de s’intéresser aux réseaux Community management vinsociaux.

Les meilleurs professionnels du vin méritent une exposition de qualité sur les réseaux sociaux et le web 2.0. Un premier mode d’emploi pour cette filière. Entre Chateaux, oenotourisme, revendeurs, vignerons et négociants, la densité de la filière vin s’impose en nombre dans la région bordelaise.
Cependant, il faut bien constater que beaucoup d’entre eux ne sont pas sur l’internet, ou alors avec l’équivalent d’un flyer, sorte de site carte de visite. Constater également que peu cherchent à mener une action de commercialisation en usant des outils du web 2.0 qui leur sont disponibles. Les réseaux sociaux font partie de ces outils.

De fait, les organisations de producteurs, les collectivités territoriales prennent la place, et mettent en place des actions de visibilité et de notoriété.

Pourquoi les réseaux sociaux pour pulser sa commercialisation ?

Il est souvent difficile pour une exploitation de suivre une veille active, de préparer une information pour ses consommateurs et clients, et la diffuser par tous les moyens que leur propose l’internet. C’est avec leur community manager, leur responsable social media qu’ils pourront au mieux user de ses canaux de communication. Pour chaque type d’outil voyons ce qui est abordable pour le professionnel du vin, ou à confier à un professionnel.
Par professionnel, il faut entendre le responsable de la structure ou l’un de ses salariés, stagiaire ou encore associé.

Community manager vignobleLa veille sur les réseaux sociaux et le web 2.0 :

La veille consiste à connaître les actualités de sa concurrence, à surveiller sa notoriété, et à identifier les novations de son secteur. Elle est quotidienne, et s’assure au travers d’un certain nombre d’outils du web : Google reader, google alerte, Scoop it, yahoo pipes par exemple.
Même si leur usage n’est pas insurmontable, ils demandent tous un apprentissage avant d’être maîtrisé.

Préparer une information à diffuser sur les réseaux sociaux

Les professionnels n’ont pas chaque jour des choses à dire qui méritent de prendre la plume. Par contre , afin de fidéliser leur lectorat (communauté), ils ont la possibilité de commenter le meilleur et le plus pertinent de l’actualité de leur veille. En la diffusant sur les réseaux qu’ils ont choisi, ils acquerront au fil du temps une reconnaissance, une légitimité de transparence dans leur propos.
En complétant ses publications de leurs propres actualités, ils porteront une information à même de soutenir l’intérêt de leurs différents lectorats.
Même question que précédemment, qui doit faire ce travail, le professionnel ou un community manager vin ?

Où être présent sur le web 2.0: Facebook, Google+, Twitter, ou?

Si au début, les réseaux sociaux ( Facebook, Google+, Pinterest, Twitter, etc..) se suffisaient pour une présence web, il est apparu au cours du temps qu’il était nécessaire de créer sa propre plateforme de diffusion d’information pour les professionnels.
En adjonction du site internet, les pratiques les plus opérationnelles aujourd’hui consistent à créer un blog, sur lequel seront diffusées les actualités de votre activité. C’est à partir de cette plateforme que seront partagées ces informations et d’autres sur les réseaux sociaux.
Là encore qui doit faire ce travail, vous ou un community manager vin ?

Réseaux sociaux: quel est l’avantage de la mise en place d’un blog ?

Community management vignoblePour chaque article créé, vous aurez une trace sur les moteurs de recherche de son existence. Il prendra le nom de Domaine que vous aurez choisi. Par exemple, pour cet article, son titre apparaitra sur Google tel quel, avec une Url  (www . vin/réseaux sociaux pour l’exemple).

Dans le contenu du titre de cet article, vous aurez pris soin d’intégrer l’expression clé (par exemple réseaux sociaux) qui vous intéresse. De fait, quand un internaute effectuera une requête, sur votre expression clé, il pourra trouver votre article, et par conséquent aura l’occasion d’aller visiter votre site et ses propositions.
Ce travail est technique, suppose des qualités indéniables de rédaction et peut être rapidement chronophage si il n’est pas mené professionnellement.
De plus, il demande une régularité de diffusion d’informations et d’actualités. Elles devront de plus, posséder une réelle pertinence, en rapport avec votre activité. La rédaction web dont il est question demande une réelle qualification. Elle doit s’exprimer sur le temps, avec une ligne éditoriale maitrisée.

Pulser votre commercialisation avec les outils du web

Création de newsletter, gestion fine de vos portefeuilles de clientèle, e-mailing, gestion de vos abonnés, sont autant de tâches liées directement au web. Pour être bien faites, elles nécessitent l’usage d’outils professionnels, et un suivi de campagne précis.
Savoir qui a ouvert votre newsletter, qui ne l’ouvre jamais, qui l’ouvre toujours, qui répond à vos offres, vous permettra de mettre en place des scénarii de campagnes de commercialisation extrêmement ciblés au fil du temps.

 

 

Photo une: verre à vin et grappe de raisin via Shutterstock

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :