Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Choisir son community manager pour votre marketing de contenu?

Choisir son community manager pour votre marketing de contenu?

D’expérience, vous savez que dans une entreprise moderne, il vous faut des collaborateurs efficaces pour gérer votre communication digitale au quotidien. Même si vous êtes attendri par les jeunes geek de votre famille, à un moment il vous faut franchir le pas. Vous avez décidé d’adopter votre premier community manager freelance.
Permettez nous de vous féliciter.
C’est un grand pas pour votre visibilité sur les canaux numériques.

L’heure du choix a sonné: vous désirez votre community manager!

Linkedin-pour-le-businessAu programme communication digitale, marketing de contenu et réseaux sociaux.
Les community managers sont de toutes tailles, de toutes formes et de sexe indifférent.
Certains ont le caractère bien trempé, d’autres sont plus dociles, tous sont formés pour utiliser les réseaux sociaux comme outils de visibilité internet des marques qu’ils défendent.
En fait, vous avez un grand choix d’hommes et de femmes de qualité.
Créateurs de contenus, animateur de communauté, rédacteurs web confirmés, as des campagnes publicitaires sur Facebook et Linkedin, la liste est longue.
Dans l’adoption, c’est un peu comme à la SPA ;
Vous avez plusieurs races, voire même des mélanges aux résultats séduisants.
Le plus souvent, la mixité des profils est même un grand atout; à la fois rédacteur web et animateur de communauté, créateurs de contenus performants pour les réseaux sociaux et chasseur d’influenceurs…
Allons plus loin, quelles sont ces qualités ?

Les qualités de tous ces profils de community manager.

Curieux, intéressé par un grand nombre de sujets, il est proactif.
Il connaît et utilise le web dans toutes ses dimensions : veille, benchmarking, engagement, prise de contact, prise de parole, esprit d’ouverture, réactivité, et outils du web.
Attention, ce n’est normalement pas un geek, un technicien du web, c’est un utilisateur d’outils web.
Son assurance et sa proximité avec votre entreprise en font votre porte parole sur les canaux numériques.

Votre comunity manager représente votre marque sur les médias sociaux, ne l’oubliez jamais!

L’adopté des pensions

En recherche de stage, il est le plus souvent mal considéré par ses employeurs successifs.
Son niveau de formation peut être de qualité, et ses capacités à exercer le métier tout à fait cohérentes avec votre entreprise.
La limite est simple, c’est un stagiaire, il est là pour améliorer ses performances.
Les termes de l’échange sont clairs.
Une expérience donnée avec un personnel l’encadrant formé au poste et aux compétences affirmées, contre un temps de travail et une rémunération de base décente.

Une bonne idée, si vous cherchez à étoffer votre équipe numérique.

L’intégré

Il est le plus souvent attaché à une agence de communication digitale.
Il en gère les aspects numériques, avec efficacité dans le dogme de la maison mère.
Son grand avantage réside dans la multiplicité des missions auxquelles il peut être confronté.
Une expérience d’autant plus qualitative pour les marques, qu’il a auprès de lui toutes les compétences nécessaires en matière numérique.
Rassurant, si vous désirez une transition progressive.

Un profil parfait pour des missions jusqu’au mi-temps, pratique pour des formes très spécialisées de comunity management (Evènements par exemple).

L’indépendant

Freelance webIl est d’un naturel conquérant.
Habitué aux  défis entrepreneuriaux, il n’oublie jamais l’intérêt de ses clients.
Si ils réussissent, il réussit.
Son caractère en fait un interlocuteur responsable auprès des TPE et petites PME.
Les profils divergent, si bien que leur choix n’est pas toujours évident.
Quelques règles :
Il peut avoir le profil marqué des autres profils.
Si il se respecte, ses tarifs doivent lui permettre de vivre sans difficulté.

Une bonne solution pour des marques « sous le radar », de type TPE et petites PME

Le factotum numérique

Il code, il relie les plateformes numériques, il excelle dans l’usage des nouveautés, qu’il teste une à une, les mettant au défi de résister à sa sagacité.
Et il a une appétence infinie pour ces sujets.
Vous aimez ces petits génies, ces Mac Gyver du partage.
Leur faiblesse, ce sont plus des techniciens du web que des hommes de communication web.
Ils ont une tendance au butinage.
Un profil intéressant, qui devra être impérativement encadré, si vous désirez suivre une stratégie cohérente.

Vous ne demanderiez pas à votre comptable de devenir votre chef des ventes? Il en est de même dans la communication numérique. Il vous faudra choisir entre communicant et factotum numérique.

L’animateur du marketing entrant

C’est un partisan du marketing de contenu.
Il a fait ses études dans ce créneau, et en manque d’expérience, affine son CV dans le comunity management.
inbound marketing HubspotSa technique à lui, elle explose dans les échanges, le relais de votre stratégie digitale.
Il en comprend toutes les subtilités, et se met totalement à son service.
Un profil rare, qui demande un niveau de culture professionnelle assez grande.
Curieux, disposant d’un sens de l’ouverture, de grande culture il est capable de s’intéresser à tous les sujets de votre entreprise.
Par nature, il embrasera les sujets connexes, pour parfaire ses connaissances.

Connaissez vous d’autres profils pour un comunity manager freelance?
Faites nous en part.

Un besoin de conseils pour votre community management?

Plus sur l’auteur

 

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le content marketing et votre communication digitale? - Jacques Tang - […] est un élément primordial de cette stratégie. Elle est réalisée généralement au travers de mission de community management (un…

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :