Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

La communication digitale à l’heure de la conversation inversée

La communication digitale à l’heure de la conversation inversée

C’est une des bases du marketing web, pourtant elle a du mal à s’installer dans l’esprit des marketers. La communication digitale doit faire avec la conversation inversée. Plus de stratégie marketing sur le web sans tenir compte de la prise de pouvoir des internautes sur les médias sociaux.
Pour beaucoup c’est une évidence, pourtant elle est loin d’être partagée par les entrepreneurs. Etat des lieux d’une tendance lourde, et de quelques autres.

La conversation inversée est au cœur de toute stratégie de communication digitale

Cette conversation inversée, c’est l’idée d’un internaute maître du fil de discussion.
internaute-est-roiTous les adeptes du référencement naturel l’ont compris depuis très longtemps, la base de toute communication sur le web passe par la prise en compte des interrogations des internautes sur le web.
Ils posent une question, ils posent des questions, les marques apportent leurs réponses.
Des réponses qui apportent satisfaction ou pas aux quêtes des internautes.

La conversation inversée est née.
L’internaute dirige la conversation sur les médias sociaux.

Chaque internaute possède sa propre stratégie digitale

L’internaute devient de plus en plus mature dans sa communication sur le web.
Il use des plateformes qui correspondent à ses attentes, pose ses interactions aux moments qui sont les plus opérationnels pour lui, et utilise le terminal (P.C, mobile, tablette) qui correspond le mieux à ses usages.

Il s’est approprié le web et son univers virtuel, il interagit sans craintes sur les médias sociaux, et le tactile est au cœur de ses pratiques sur les terminaux mobiles.

Comment les marques peuvent elles s’immiscer dans leurs fils de discussion ?

Oublier le marketing traditionnel d’interruption sur les médias sociaux

Vous désirez interrompre la conversation entre un internaute et son sujet de prédilection.
Imaginez ses usages et pensez internaute!
Un internaute est dans sa relation virtuelle entre sa quête sur le web et les réponses éventuelles qu’il y trouvera.
Vous arrivez avec votre
« likez moi »,
« abonnez vous »,
« achetez moi »,
tous messages censés augmenter votre indice de « désirabilité ».

Vous interrompez la conversation qu’il entretient avec sa quête.

stop-pubDans votre vie quotidienne, sur des médias chauds, la télévision par exemple, vous pourriez l’accepter, c’est presque d’usage.
La publicité est la monnaie d’échange de vos programmes.
Vous êtes même quelquefois bon joueur, applaudissant Clooney en tong, et un chat en altérophile.
Mais dans vos recherches d’informations, vous trouveriez l’idée saugrenue, au mieux indélicate , abusive le plus souvent.
Pour vous, internaute, le web est un espace gratuit.

Les usages de la conversation sur l’Internet font que toute interruption sans motif légitime ne peut être comprise que comme une incivilité.

Penser que l’internaute possède son propre langage

Penser que son langage est celui de tous les jours.
Plus sa requête est complexe, plus son langage sera précis.
Quand nous parlons entre nous d’univers sémantique, il y a fort à parier que l’internaute parlera de son langage courant.
Les médias sociaux vous demanderont de prendre garde à ce que votre message soit reçu.
Pour être reçu, pour qu’il soit utile, pour que son contenu puisse être partagé et compris.

Quand l’homme du web parle de sémantique, l’internaute comprend et utilise langage courant

Oublier les médias sociaux, pour penser média social

Chaque réseau social possède ses usages.
Certains s’intègrent à la vie quotidienne des internautes, d’autres à leur vie professionnelle.
Certains se posent en canal d’information, d’autres en canal de divertissement.

Chaque réseau social est une autoroute sur laquelle marques et internautes déversent un flux ininterrompu de messages

Chaque réseau social est une autoroute sur laquelle marques et internautes déversent un flux ininterrompu de messages

Chacun d’entre eux possède dans l’esprit des internautes une attractivité spécifique.
Chacun d’entre eux est une sorte d’autoroute qui les accompagne virtuellement dans leurs quêtes, un canal numérique à l’usage préempté par l’internaute.
Quand vous partagez vos messages sur chacun d’entre eux, vous posez votre affiche 4 x 3 sur l’autoroute d’information qu’ils empruntent.

A chaque réseau social, son mode de conversation!
Aux marques d’y adapter leurs contenus.

Quelle place pour les nouveaux arrivants dans la conversation des internautes

Chaque semaine voit l’éclosion d’une nouvelle plateforme de réseau social.
Les blogs social média nous les présentent plus que régulièrement.

réseau Ello

réseau Ello

Les Tsu succèdent aux Ello, au rythme des vagues numériques.
Passé l’effet de la nouveauté, il est difficile d’imaginer que de nouveaux arrivants s’installent dans le paysage.
Les conditions d’attractivité deviennent de plus en plus sélectives : innovation technologique, nouveaux usages, nouveaux marchés doivent être présents de manière concomitante pour qu’ils aient une chance d’être adoptés.
Il existe une réelle inertie, qui laisse penser que les nouveaux arrivants seront peu à peu « digérés » par plus gros qu’eux.

Pourquoi emprunter une nouvelle voie de conversation, quand mon réseau m’offre les usages et les partages recherchés par les internautes.
Pourquoi réinitialiser une nouvelle communauté, ceci a t-il un sens commun ?

La conversation inversée impose une certaine révolution des usages

On l’a compris, les réseaux sociaux ne sont ni plus ni moins que des autoroutes de l’information.
Comme le dirait Mac Luhan, les réseaux sociaux ne sont que des mass média, ils façonnent les usages, ils imposent les modes de partage, les messages des marques doivent s’y adapter.

Un billard à 2 bandes

  1. Poser une information qui réponde aux interrogations des internautes
  2. Entrer en conversation

L’idée est de s’insérer dans les fils de discussion. Vous parlez à vos personas (cibles de clientèle), en leur apportant le contenu auquel ils peuvent être sensibilisés. Une fois chez vous, sur votre fil d’information, vous pourrez imaginer des scénarii de prises de contact. Vous pourrez entrer en conversation.

L’interaction comme déclencheur de prise de contact.

A chaque fois qu’un internaute prend contact avec vous sur un réseau, il vous offre l’occasion d’entrer en conversation.
Non seulement avec lui, mais avec votre communauté.
A vous d’être présent et réactif sur ces lieux d’interaction.

Leur communication web doit gérer les interactions des marques avec leurs communautés, par la modération, la recherche d’insights marketing, et la surveillance des réseaux. Ce sont des lieux idéaux pour entrer en conversation.

Tous nos articles sur la stratégie digitale

 

Photo autoroute avec affichage via Shutterstock
Photo oeuf roi

Photo Médias sociaux sur carton en craie via Shuttterstock

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :