Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Le community manager et l’engagement

Le community manager et l’engagement

C’est l’idée que le community manager et l’engagement sur les réseaux sociaux seraient l’alpha et l’omega de toute stratégie marketing sur le web. Like, favoris, j’aime, retweet, repin, seraient au cœur de la modélisation de toutes leurs actions. Et si derrière ce vocabulaire ne se cachait qu’une caricature de marketing pour les marques.

L’engagement des consommateurs ne serait il pas qu’un abus de langage des services web marketing des entreprises ?
Une façon plus facile de démontrer aux entrepreneurs tout l’intérêt de venir poser leurs marques sur les médias sociaux ?

Le community manager et l’engagement : une problématique de marketing sur le web

Ce que désirent avant tout les hommes de marketing, c’est chercher à intégrer les consommateurs dans leurs dispositifs de vente. Pour tout community manager, qu’il soit freelance, en agence ou intégré, définir ce qu’est l’engagement de ses fans, followers et abonnés est capital s’il désire donner des objectifs à la mission qu’il conduit.

C’est bien dans la stratégie digitale qu’il a pour mission de mettre en place que sont définis les contenus de l’engagement des marques envers leurs consommateurs.
Plus sur la stratégie digitale…

L’image de marque pour augmenter leur valeur ajoutée perçue

Un positionnement recherché et brandé, pour poser la marque dans son propre univers différentiant, celui de son nez rouge!
community-manager-spectacle Le nez rouge offre une nouvelle visibilité au produit ou service mis en place.
Il ne cache pas toutes ses caractéristiques, il leur offre un point d’attraction.
Il offre un élément de personnalisation, une fonctionnalité, un univers, celui conçu par la marque au bénéfice de ses clients.
Il est la base de toutes les campagnes de communication. Online et offline!

 Agrandir son espace de communication sur le web.

Référencement oblige, requêtes des internautes émises, les marques trouvent là une deuxième raison de s’engager.
Un marketing de contenu mené comme une quête, contenu après contenu, pour occuper une plus grande visibilité sur le web, avec de nouvelles expressions clés idoines. Une manière de sculpter au fil du temps sa présence dans les méandres des moteurs de recherche.

Animer des réseaux sociaux.

collection-réseaux-sociauxAgrandir ses communautés au fil du temps, avec des opérations cherchant à poser sur les fils de communication de la marque toujours plus d’acteurs.
Pour les stars des marques, animation, modération, relation client, gestion des évènements, sont leur quotidien. Equipes digitales renforcées pour poser avec succès leurs meilleurs contenus et les faire partager.

Le fil rouge, c’est le nez rouge ……

Le community management et l’engagement au cœur de la relation avec les marques

Amusant de penser que des consommateurs puissent parler avec les marques comme avec leurs amis virtuels.
C’est considérer que les marques ont le pouvoir d’exprimer leur empathie en liberté.
En liberté totale des enjeux économiques que porte leur stratégie digitale.
Peut être possible pour les œuvres caritatives, mais pour des produits et services, il semble que les entreprises sortent rapidement de cet univers sémantique.

Logo Zoom Consultants
Vous souhaitez mettre en place votre communication digitale ?
Parlons-en >>

Le community management pour porter des valeurs de l’entreprise

fans facebookDes valeurs identifiables, prônant potentiellement un engagement social réel, s’adressant à des consommateurs aux profils segmentés.
C’est là que le sens commun du « community manager et l’engagement » se réduit au marketing social.
La conversation entre une marque et un consommateur ne peut être de même nature qu’entre 2 individus.

A la simple question qui suis je?

Une marque et un consommateur vont évoquer des univers en très faible interaction.
Aussi en attribuant une valeur spécifique à des like, +1, partage, retweet, favori, nous sommes face à un besoin de réassurance des porteurs de stratégie digitale.
En quelque sorte, s’assurer que l’entreprise parle à ses communautés.
Un basique de communication.

Un internaute, un consommateur et un individu.

Aucune raison de se le cacher, les individus qui sont sur les plateformes sociales, y sont en tant que tel, agrégés autour de leurs pôles d’intérêts.
Souvent, dans la quête de leurs projets, dans le tissage de liens virtuels avec des proches ou des inconnus, quelquefois en proximité de marques.

Alors de quel engagement parlons nous pour les consommateurs?

personaIls ont forgé au fil des années, leur profil statutaire, ont créé leur identité sociale au travers de leurs styles de consommation.
Chacun de leur choix est normé par cette identité, et leur engagement n’existera que si la marque entretient dans leur imaginaire une relation qui a un sens pour eux.

Les marques doivent avoir une communication différentiée

Difficile d’imaginer des baby boomers (né dans l’après guerre) avec le même univers de consommation qu’un millenium (nés après année 2000).
Leur éthique de vie, leurs codes d’échanges, l’histoire qu’ils ont vécu avec les marques sont des réalités prégnantes.
Aux entreprises de s’y adapter.

Les entreprises posent leur histoire sur l’Internet

Elles façonnent leur histoire au nom des valeurs qui les portent.
Elles posent leurs produits et services comme des réponses à de nouvelles quêtes de leurs consommateurs.
Elles « marketent » chacun des paragraphes de leur vie, afin de proposer une lisibilité identifiable et lisse à leurs cibles.
Leur storytelling, en un mot!
Leur espace de communication sur le web…

Les entreprises parlent avec leur nez rouge

Un nez rouge pour attirer l’attention de leurs cibles de clientèle, sur une fonctionnalité, sur une innovation qui leur permettent de créer une identité à leurs produits et services.
Un nez rouge pour réinventer de nouveaux produits, au bénéfice de nouvelles valeurs ajoutées.

marketing-insight

De la madeleine de Proust au cupcake, il y a eu l’invention du muffin.
Un processus de création de valeur pour les entreprises qui se sont appropriés ces produits.
Un bénéfice perçu réel pour les consommateurs qui les ont adopté.

source: Brandominus Madrid 

 

 Les entreprises parlent au nom de leur valeur ajoutée

Elles font du business sur les plateformes numériques.
Elles adaptent leur communication à leurs cibles de communication, aux plateformes sur lesquelles elles la partagent, mais leurs objectifs sont clairement définis.
Les termes associés au « community manager et l’engagement », sont définitivement liés à la mise en place des actions marketing online et offline des marques.

Alors l’engagement sur les réseaux sociaux….

Le consommateur impliqué?

Les premiers voient l’internaute en héros du web, sorte de personnage idéalisé se proposant à l’action, la réaction et l’interaction (communication web oblige).
Un personnage profilé, sorti d’un roman s’offrant au culte de la marque, au nom des bienfaits qu’il porte.

Le consommateur dit ambassadeur

D’autres l’imaginent comme le réceptacle sensoriel et social de l’histoire des produits qui lui sont proposés.
Répondant aux sollicitations des marques, et prêts à porter leurs arguments dans les scènes de la vie.

Le consommateur en « nomadisation » sur le web

Les derniers les posent comme des nomades, à la quête d’une nouvelle psyché.
Prolongement d’eux mêmes, le web dématérialise leur capacité à se mouvoir, et ressentir le fonctionnement de leur propre sens.

Pour faire simple, l’engagement des consommateurs sur les réseaux sociaux est une action qui résulte de leur propre propension à être en affinité avec elles à un moment défini. Un intérêt réel pour les entreprises, une sorte de minima, mais l’important est ailleurs.

C’est de l’engagement des marques vers ses consommateurs dont il s’agit

Lengagement-pour-les

De fait, l’engagement des marques vers ces consommateurs, est une volonté de trouver un lieu de conversation commun entre leur identité, leurs objectifs de marketing sur le web, et la combinaison de réseaux sociaux utilisés.
Cette image de Gapingvoid résume bien le propos.
gaping void

 

 

 

 

Source : Gapingvoid

Si pour les plus grandes, la révolution numérique est une constante de leurs enjeux, pour un grand nombre d’autres, les enjeux pourraient se déplacer sur des indicateurs non signifiants.

Plus sur Jacques TANG 

 

 

Photo une: clown triste au nez rouge via Shutterstock

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :