Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Segmentation webmarketing : la génération Y

Segmentation webmarketing : la génération Y

Beaucoup parlent de la génération Y comme d’une population à part, à considérer avec une acuité toute particulière ?
Au delà de sa qualification, quelles sont les limites de cette segmentation pour le webmarketing?
Question de profils de clientèle!

Le webmarketing, l’heure de la personnalisation!

Le marketing de masse doit être laissé à une approche de marché traditionnelle. Campagne d’affichage, télévision, annonces presse sont au coeur de cette recherche de prospects et clients. Dans ce cadre, penser que 30% de ceux qui fréquentent les salles de cinéma sont des élèves ou étudiants à un sens (source baromètre CNC). Pour autant, sur l’Internet, il y a nécessité de multiplier les approches.

L’Internet propose à flux continu de nouveaux moyens pour connecter les marques avec les internautes où qu’ils soient: sur votre site web, sur votre blog, ou sur les réseaux sociaux. 
Ces outils vous permettent de nouvelles interactions impensables dans le marketing traditionnel.

  • tourisme-et-webLes cookies pour comprendre le comportement des internautes
    Une fois un trafic acquis sur ses présences sociales (site web et blog, p.e), les entrepreneurs ont tout intérêt à comprendre quels sont les comportements des internautes sur celles-ci. Les cookies, par le tracking vous permet de connaître les comportements des internautes sur vos pages web
  • Une analyse du support de consultation pour répondre sur desktop, ou mobile
    Proposer une interaction aux internautes sur mobile ou desktop vous oblige à penser l’ergonomie de vos propositions.
    En suivront une simplicité de conversion des internautes
  • L’offre online, la conversion en magasin pour s’adapter aux comportements d’achat
    Faire des propositions sur les desktop ou mobile, et permettre aux internautes de convertir en magasin.
    La géolocalisation, la micro géolocalisation avec les iBeacon, par exemple vous permettent d’interagir avec des internautes de proximité de votre lieu de vente.
  • Le reciblage publicitaire pour re-converser avec les internautes
    Un internaute a visité votre site web, proposez lui de nouveaux contenus à même de l’intéresser

Voilà le menu de votre communication digitale

Logo Zoom Consultants
Vous souhaitez mettre en place votre stratégie digitale ?

 

Qu’est ce que la génération Y?

Elle a entre 18 et 30 ans, et selon les dires des consultants qui revendiquent cette expertise,génération Y jean taille basse?

  • Elle possèderait une affinité particulière avec les usages des outils sociaux du web (facebook, twitter, blogs, forums,etc..).
  • Elle aurait développé un sixième sens, celui de l’esprit nomade, lui permettant un usage quasi inné des outils du web
  • Une impatience marquée devant les évènements
  • Un ego mis en avant dans l’usage de codes et marques
  • Une tendance à zapper de tout en tout
  • J’y rajouterai la mode rayon de lune, en hommage aux pantalons taille basse, portés vraiment bas…
  • La mode chomage à laquelle elle est confrontée
  • Et la la mode Tanguy, à laquelle elle est obligée d’avoir recours.

Webmarketing: la problématique d’une segmentation par l’âge.

Si elle permet de décrire ses codes pour  interagir avec elles, rien à dire.
Dans chaque période de notre histoire il y a eu des habitudes  générationnelles.

La pertinence de l’âge n’est avérée que si la consommation de biens et services peut lui être précisément rattachée. 

geek-attitudePar contre, si il s’agit de décrire la société française au travers de ce prisme, il y a un vrai souci.
C’est un peu décrire les automobiles en les classant par couleur ; amusant mais peu pertinent dans les usages.
Il apparaît dans les faits que les générations successives ont également connu leurs marqueurs.
Qu’elles ont également eu le besoin de s’adapter aux mutations sociales et technologiques auxquelles elles ont été confrontées.

Plus pertinents sont les critères concernant les styles de vie ou des profils de clientèle

  • Par sexe pour le prêt à porter
  • Par climat pour le marché de la climatisation
  • Par type de logement pour le marché de l’équipement de la maison
  • Par personnalité pour les marchés de l’automobile, des cosmétiques ou encore de l’équipement de la personne
  • Par niveau d’instruction pour l’édition, la presse et les spectacles.
  • etc..

Tous ces critères et une multitude d’autres seront utilisés bien avant celui de génération Y pour segmenter un marché.

Première conclusion : pour l’e-marketing comme pour le marketing, rendre compte des usages générationnels est intéressant parce qu’ils fixent le temps.
Par contre, la génération Y n’a pas plus de pertinence, en tant qu’indicateur que la couleur des yeux.

Pour autant, seraient ils les représentants ultimes du web marketing?
Pourraient ils revendiquer une spécificité dans le domaine?

Génération Y: maîtres du web marketing?

Facebook et génération YIl y a sans doute nécessité d’une définition: web marketing, e-marketing, marketing digital, beaucoup d’expressions pour définir le même univers.
Celui de la commercialisation avec les outils de l’Internet.
L’important est de connaître quelle est la capacité d’adaptation de cette génération par rapport à la précédente, et aux outils web, pour ce qui nous concerne aujourd’hui.
On vous dira de la génération Y qu’elle possède l’ADN numérique.

Est elle plus pertinente dans ces postes que la génération qui la précède ?

Pour engager cette reflexion, il est opportun de comprendre qui est en état décisionnel pour l’attribution de ces postes.
De même, de comprendre quels axes vont être utilisés prioritairement dans les entreprises.
En sommes nous encore à l’emailing, à l’achat de bannières, aux campagnes Adwords?
Sommes nous entrés dans l’ère du tout connecté?
De quelles entreprises parlons nous; des grands groupes, des grosses PME, ou de celles qui font 90% de l’emploi en France?
Vous le comprenez en me lisant, le web est dans l’actualité des entreprises.
Joseph Leopold, gamping.comIl s’y infiltre doucement, à un rythme soutenu, mais pour l’essentiel cette génération Y n’est pas plus qualifiée que la précédente pour occuper ce terrain.
Elle n’y est pas lourdement présente dans les cycles de formation non plus.
Les plus de 30 ans s’y forment également, en tout cas ceux qui y trouvent un intérêt.
Les choses viendront avec le temps, le temps de l’installation de l’économie numérique dans nos entreprises.
Les prévisions donnent 10 années à l’économie numérique pour entrer de plain-pied dans cette bascule.
Simplement parce que cette tranche d’âge prendra la place de la génération née avant 1960.

Priorité donnée aux statuts occupés dans les entreprises

Si vous avez 40 ans, votre expérience est déjà en partie construite.
Vos usages des outils informatiques et web, pour l’exemple déboucheront sur des objectifs énonçables en termes de part de marché, de valeur ajoutée, prenant en compte l’ensemble des données que votre expérience vous aura apportée au fil du temps.
Votre adaptation au monde numérique en sera simplifiée, et ses usages facilement intégrés.
Votre compétence en marketing, en e-marketing est facilement perfectible, vous vous adapterez.
La génération Y, il est vrai vivra cette « r-évolution » nourrir son quotidien.
Comme d’autres ont vu la télé couleur, la télécommande, le minitel…
Bien sûr, dans cette génération, émergeront de nouveaux acteurs de l’e-marketing, de nouveaux créateurs de concepts aux contours inconnus.
Mais pour l’essentiel, il semble plus sage de les qualifier d’entrepreneurs.
Leur appartenance à la génération Y est anecdotique.

Votre entreprise doit elle positionner son web marketing dans les codes de la génération Y ?

Ne confond t-on pas les outils disponibles, et les contenus des demandes de cette génération ?
Qu’à t-elle de réellement différent avec les générations qui l’ont précédées ?
Vous savez celle des « beatnik », des « pat d’eph », de soixante huit, des punk,…
Chaque génération s’est appropriée les codes qui lui permettaient de se différentier.
Elle les a idolâtrés, en a fait des modes sociétaux quelquefois, mais pour l’essentiel ont elles eu des desseins vraiment différents.
Elles se sont elles intégrées dans la société, l’âge adulte arrivé.

La génération Y a côtoyé les réseaux sociaux, comme une autre les manifestations, une sorte de revendication de liberté existentialiste.
C’est un de ses marqueurs.
Pas une constante d’e-marketing.

Les agences d’e-marketing raisonnent marché par marché.

clé d'entréeLe ciblage des clientèles des entreprises se déroule sur des critères plus affinés, en terme de comportements, de lieux d’habitation, et tous autres critères.
Croisés, ils permettront de définir des échelles de prix, des fonctionnalités, des positionnements d’images….
Les conseils e-marketing créent des liens numériques entre les professionnels, leurs clients et les consommateurs de leurs produits et services.
Dans cet esprit, ils définissent

  • Une base des critères différentiant produits et services,
  • Des positionnements pertinents en terme d’expressions clés,
  • Une stratégie e-marketing associée
  • Les outils les plus à même de leur permettre d’atteindre leurs objectifs.
  • Une ligne éditoriale adaptée

Et la génération Y?
Elle est présente dans ses agences, comme d’autres, elle ne modifie pas particulièrement le fonctionnement des agences numériques.
Elle s’intègre et apporte en tant qu’humain sa richesse.
Par rapport aux entreprises, elle intègre leurs codes comme base relationnelle.
Des problèmes, pas plus qu’avec les autres générations au moment de leur intégration dans le monde du travail.

Excepté, évidemment la situation de l’emploi!

La génération Y et la pyramide des âges

Génération Y: nés entre 1980 et 1995

 

La génération Y représente une grande partie de la population active.
Cette influence sera-t-elle aussi importante que pour la génération issue de l’après guerre (39/45) ?
On peut en douter.
Quand on revient vers la pyramide des âges de la France, on remarque les générations nées au début des années 1960 vont rester dans la vie active jusque dans les années 2025.
Accumulation de biens, revenu disponibles pour les classes moyennes et aisées, vont inévitablement freiner la montée de la nouvelle génération Y dans l’ascenseur social.
A remarquer également, que contrairement à la génération d’après guerre, ils ne représentent pas une majorité active avant les années 2030.

Illustration tirée de Populations et sociétés N°498, G.Pison Ined Mars 2013

 
Vous désirez créer vos profils de clientèle pour votre marketing de contenu?

Prenez contact.
Plus sur Jacques TANG

 

 

 

Photo une : Jeune femme souriant avec un smartphone via Shutterstock

2 Comments

  1. Il est rare qu’on regarde la fameuse génération Y avec autant de bon sens, bravo et merci Jacques. Ce billet est un modèle du genre. En fait, son intérêt dépasse largement le cadre du marketing, car il à qualités indiscutables sur le plan sociétal.

    Cessons de confondre le fait que les Y avant d’être une classe à part sont avant tout jeunes. Comme tous les jeunes, ils bousculent les habitudes et les certitudes des plus âgés, c’est aussi comme ça qu’une société évoluent, mais comme tous les jeunes, ils vont vieillir. Les Tanguy vont finir par quitter le nid familial et devoir affronter tous les petits tracas de la vie ordinaire (enfants, impôts, vieillissement), ce qui risque bien de modifier notablement leur manière de voir le monde.

    Cessons de les idolâtrer pour mieux les comprendre, mieux les accueillir sur le marché du travail (!) et mieux profiter de leurs qualités.

    • C’est tout à fait l’idée que j’en ai. Merci de me conforter dans cet avis François.

Trackbacks/Pingbacks

  1. webmarketing : l’après 2013 pour les TPE et PME - Jacques Tang - […] connectées sur internet. Les segmentations entre génération Y, Z et X, n’ont pas de sens (voir notre article sur…

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :