Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Etourisme Les tendances tourisme et web 2014

Etourisme Les tendances tourisme et web 2014

Merci d’être venu lire cet article.
Sachez qu’une nouvelle version pour la saison 2015 est parue.

En voici le lien.

Le marché du tourisme remporte tous les trophées de la connectivité. Pour la 18ème année consécutive, nous mettons à disposition de nos clients un ensemble d’indicateurs clés pouvant être référents pour leur activité la saison suivante. Elles sont issues de nos propres études et des résultats de nos missions d’audit  tourisme. C’est la première fois que nous les rendons publics.
Voici les bases de nos réflexions sur l’évolution des tendances tourisme et web, celles de l’etourisme.
Cet article a pour objet de figer des tendances qui feront sans doute, la saison 2014 en France
Premières tendances tourisme et web 2014, l’e-tourisme est le premier secteur du e-commerce marchand en France, comme dans tous les autres pays développés.

Tendances tourisme et web 2014 : l’etourisme en 15 points

Premiers indicateurs consacrés à l’offre mise en place dans les hébergement touristiques à destination de vacanciers.

1 – La grogne contre l’intermédiation sauvage va s’accentuer

webmarketing après 2013Logique, lorsque l’on sait que la petite histoire peut coûter la quasi totalité de la valeur ajoutée à de petites structures.
La tentative de norme Afnor a échoué devant la difficulté d’imposer des règles non discriminantes sur le web.
De quoi s’agit il?
L’internet a permis la création de structures d’intermédiation entre producteurs touristiques et consommateurs internautes.
Les premiers ont tissé un réseau sur la « toile », leur permettant d’ancrer leur présence devant les seconds.
Sites portails, sites d’avis arrivent en tête d’un grand nombre de requêtes faites par les internautes au détriment des producteurs eux mêmes.
Compte tenu des montants en cause, les producteurs touristiques ont raison de chercher à inverser cette tendance lourde.
C’est ce que beaucoup nomment « la bataille » de la désintermédiation ».
Réaction compréhensible, et ancrée dans les tendances tourisme et web, la recherche de clientèles directes s’amplifie chez les producteurs de séjours.

Les grands de l’Internet ont mis main basse sur les activités touristiques, et l’etourisme par la même occasion.
Google et autre Yahoo se battent pour renforcer leurs positions devant la commission européenne.
Et elles vont gagner.
Dans les résultats de recherche vous trouverez 70% de publicités.

2- La grogne contre la discrimination entre professionnels et logements chez l’habitant va s’accentuer.

Le couchsurfing, la location entre particulier (type Airbnb) n’est pas confronté au même environnement fiscal et social.
Sujet conflictuel par excellence entre propriétaires et professionnels. Nous n’aimerions pas être aux manettes pour gérer le problème en période d’élection.
Ce sujet réapparaît régulièrement sous de nouvelles formes.
La problématique est la suivante.
glamping camping de luxeLes professionnels ont le besoin de couvrir l’ensemble des investissements générés par leur activité.
Contrairement à eux, les « couchsurfeurs » et autres propriétaires de gîtes ne recherchent qu’une maximisation de leurs revenus par un usage complémentaire de leurs biens.
La solution est problablement fiscale, de manière à atténuer en partie ces disparités de concurrence.

Les Gamping et autres Airbnb continuent leur progression dans l’intermédiation. 
Où sont les professionnels du tourisme. 
Toujours dans la réaction.
Il semble qu’ils se complaisent dans les wagons de queue.

3- Recentrage des formules tout compris

« L’all inclusive« , surtout dans les médiants de marché, va être revu à la baisse, pour proposer aussi bien mais sans s’exposer aux frais induits.
Un pas en avant, un pas en arrière, l’ajustement des budgets dans des climats d’incertitude se fait très souvent en adaptant les coûts des prestations optionnelles.
Les formules « all inclusive » sont bien au coeur du dispositif.
Ce recentrage demande une approche très précise des propositions à faire aux vacanciers.

L’expérience proposée aux touristes pendant leur visite chez les pros du tourisme devra être enrichie de propositions locales, et de prestations de base.
Parmi elles, le wifi gratuit tient la corde.
Vive le marketing expérientiel!

4- La TVA à 10% qui va frapper l’ensemble du secteur sera répercutée par l’ensemble des acteurs professionnalisés.

Pas d’autres choix, ces 3% de chiffre d’affaires peut représenter jusqu’à 80% de leurs bénéfices.
Les tarifications 2014 mises en place le confirment d’ores et déjà.
A attendre donc un surenchissement pour les consommateurs finaux de leurs coûts de vacances.
Les ajustements à réaliser sont à analyser hébergement par hébergement, formule par formule.
Basique, puisque les coûts de fabrication des séjours sont eux plutôt revus en hausse légère.

Les pros peuvent être contre, pour, indifférent, la TVA sera appliquée sur la saison. 
Mieux vaut s’y adapter.

5 – Calendriers scolaires européens défavorables

persona touristeLes calendriers scolaires européens sont tous défavorables pour la haute saison, en dehors du sud des Pays bas et de la Belgique.
Comme en 2013, les professionnels qui travaillent leur haute saison sur plusieurs pays d’origine européenne ne seront pas épargnés par l’organisation des calendriers scolaires en 2014.
Pour ceux qui n’auraient pas travaillé la gestion d’une sur-demande* sur la haute saison les années précédentes, seuls des ajustements budgétaires sont envisageables.

Vive le « early booking », le yield management.
Les politiques marketing seront à affiner pour garder ses remplissages.

6 – Démarrage de la saison

Comme pour cette saison 2013, la saison touristique de haute saison à un démarrage  réel en France à partir du 12 Juillet 2014.
Les grilles tarifaires que nous avons eu à arbitrer ont du prendre gérer cette période avec un grand soin.
Sans mesures spécifiques, une perte nette d’un équivalent de 2 jours à 100% de remplissage.
Sujet au coeur des attentions et tendances tourisme et web 2014.

7 – Queue de haute saison

Premières difficultés dès la dernière semaine d’Août 2014.
Même sujet que le précédent, au coeur des tendances tourisme et web 2014.

8 – Yield management

Du boulot dans les propositions tarifaires à mettre en place avec soin.
Conséquence directe des points précédents.
Démarrer les premières actions dès l’ouverture des réservations (Early booking).
Mettre en place des promotions agressives jusqu’au 12 juillet.
Pour le reste de la saison, idem 2013.

9 – Place du mobile dans les prises d’information sur le web.

Social commerce Jacques TANGComme annoncé dans un précédent billet, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas faits, il est urgent de mettre en place une application dédiée au mobile.
Ou de rendre responsive son site internet, c’est à dire, rendre ses pages de sites lisibles sur tous les formats d’écrans (smartphone à pc).
Croissance attendue des usages mobiles pour 2014 : 50% sur les projections des usages nord américains.

Du travail pour les webmasters.
Le mobile et le responsive sont une constante des propositions à mettre en place.

10 – Place au marketing de contenu

Le web est en constante évolution.
Il apparaît clairement que dans le secteur touristique la seule manière de garder sa visibilité ou de l’améliorer sur le temps, est de mettre en place une stratégie de marketing de contenu.
Celle-ci permettra aux plus ambitieux de se positionner sur les mots clés de longue traîne de manière active.

Bienvenue dans l’etourisme!
Avant que de s’adapter aux usages des réseaux sociaux émergents de type Vine, Instagram, et consorts, créer un contenu pour ses visiteurs web est une priorité absolue.
Un blog professionnel pourra être une solution pour garder sa visibilité sur le web.

11 – WEB: priorité n°1 améliorer les tunnels de conversion.

Un grand travail doit être mené sur l’ergonomie des sites web, afin d’amener les visiteurs internautes dans un tunnel de conversion.
La problématique est la suivante ; bon nombre de sites webs suivent un déroulement de visite qui ne privilégie pas le visiteur.
Ils voient leur ergonomie tournée vers l’usage descriptif qu’en feraient les gestionnaires aux mêmes.
Leur regard est toujours analytique.
Ils font comme si les internautes arrivaient toujours sur leur page d’accueil.

Pourtant, chaque page web est susceptible d’être l’entrée des internautes sur le site.
En prendre conscience, ce sera prévoir leur cheminement de ces pages d’arrivée jusqu’au lieu de conversion (réservation, demande de documentation, livre blanc, etc..)

Pourtant, les internautes à la recherche d’informations peuvent arriver sur n’importe quelle page du site web (page services enfants, animation, location Vendée pas cher, promotion couple).
Ils doivent y trouver l’ensemble des éléments leur permettant de s’informer hors ligne, ou d’entrer dans un processus d’achat.
Ergonomie, Call to action, création de pages d’atterrissage sont au cœur des problématiques des sites web tourisme.

12 – Investissements lourds fonctionnels

Comme pour les 2 précédentes intersaisons, nous recommandons une certaine prudence dans le démarrage d’un nouveau cycle d’investissement.
Les investissements de remise à niveau qui ne remettent pas en cause la sauvegarde des grands indicateurs, comme les cash flow, et les cash flow de trésorerie est par contre envisageable.
Veiller simplement, à équilibrer investissement locatif et investissement fonctionnel.

13 – Les niveaux de confort

community manager professionnel tourismeTendance lourde, une reprise des standards de confort est plus que jamais utile.
Veiller au meilleur accueil de tous les profils de clientèle ( couple, retraités, famille folie douce, famille tout fou) est un sujet capital dans le choix des vacanciers.
Au coeur des tendances tourisme et web 2014.

14 – La création de liens au cœur des projets de vacances.

Plus que jamais recherchée, les occasions de rencontre, comme la création de liens dans les structures de vacances sont devenues incontournables.
Les soirées entre filles, l’importance des moments en famille, les échanges entre amis, ou sur des thématiques  précises, seront des éléments supplémentaires de choix de destination.
La mise en place des concepts ODR (occasions de rencontre), est à prendre au sérieux dès que possible, pour tous les professionnels proposant des activités sur leur établissement.

Pour savoir plus sur la gestion des ODR, prenez contact

Il s’agit de programmer sur les durées de séjours des profils de clientèles ciblés et présents sur les établissements, des occasions de rencontre .
Celles ci sont organisées à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement, et doivent être à même de satisfaire toutes les niches de clientèle présentes sur le site.
Elles font partie traditionnellement des audits touristiques de sites.

15 – Médias sociaux

Après de premiers essais réalisés dans un grand nombre d’établissements, la gestion des réseaux sociaux deviendra un enjeu crucial.
Au delà des animations de page, les médias sociaux deviendront des supports de publications sponsorisés, la publicité s’invitant de plus en plus sur ces plateformes.
Une stratégie e-marketing reprenant l’ensemble des enjeux de la présence web des acteurs professionnels du tourisme est de nouveau nécessaire.
Elle accompagnera efficacement la mise en application d’un marketing touristique sur le web.

Voilà en 15 items le résumé de nos recommandations pour 2014.
Nous sommes toujours prêts à vous aider concrètement à les mettre en place.

* sur-demande: l’idée est d’être en situation de ne pouvoir répondre, pour l’exemple, qu’à 80% des demandes de haute saison, afin de pouvoir enclencher des réservations décalées sur le début du mois de juillet et la fin du mois d’août. Par une gestion des promotions adéquate, les professionnels ne ressentent quasiment l’incidence de la problématique des calendriers scolaires.

Tous les articles etourisme et e-marketing du blog Nos visiteurs recherchaient : : evolution e tourisme

2 Comments

    • Merci de cet éclairage et de ce point de vue. Je partage

Trackbacks/Pingbacks

  1. Etourisme Les tendances tourisme et web 2014 - ... - […] Les tendances tourisme et web 2014 sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait …
  2. Etourisme : Les tendances tourisme et web 2014 ... - […] Les tendances tourisme et web 2014 sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait …
  3. #Etourisme Les tendances tourisme et web #2014 ... - […] Les tendances tourisme et web 2014 sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait …
  4. Les tendances tourisme et web 2014 | Entreprise... - […] Les tendances tourisme et web 2014 sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait …
  5. E-tourisme | Pearltrees - […] Etourisme Les tendances tourisme et web 2014 | Jacques Tang […]
  6. Entrepreneuriat et Start-Up | Etourisme Les tendances tourisme et web 2014 – Jacques Tang - […] See on www.jacques-tang.fr […]
  7. Etourisme Les tendances se confirment pour 201... - […] Les tendances tourisme et web 2014 sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait …
  8. L’ABC marketing et web tourisme pour les nuls - Jacques Tang | Jacques Tang - […] environnement (visites découvertes, activités, enfants, etc.. p.e). Je vous renvoie vers les  15 tendances pour […]
  9. Community Manager Tourisme, un acteur de l'etourisme - Jacques Tang | Jacques Tang - […] proximité Tendances etourisme et web /etourisme et stratégie […]
  10. Etourisme Les tendances tourisme et web 2014 - ... - […] Les tendances tourisme et web sont au coeur des préoccupations des gestionnaires pour la prochaine saison. Un extrait de …
  11. Community management et mobile : les limites en 2014 - Jacques Tang | Jacques Tang - […] d’activité les plus innovants en la matière reste le tourisme, je devrais dire l’etourisme tant les besoins de différentiation …
  12. Les nouveaux intermédiaires etourisme | Jacques Tang - […] nos tendances pour 2014, nous vous parlions d’une nécessaire organisation des professionnels du tourisme face aux […]
  13. Etourisme : les tendances tourisme et web 2015 - Jacques Tang - […] saison 2014 a conforté nos positions Nous avions recensés 15 points de tendances tourisme et web pour la saison 2014. …
  14. E-tourisme | Pearltrees - […] Cette 19ème édition, comme l’an passé est rendue publique alors que les arbitrages en matière de marketing, de communication …

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :