Pages Menu
Categories Menu

Facebook or not Facebook(2): ce soir not Facebook

Facebook or not Facebook(2): ce soir not Facebook

Jacques TANG Facebook

Le père Noël est arrivé avec le message Facebook à un dollar.

Une belle surprise sur les réseaux! Marc Zuckelberg s’est déguisé en père Noël!
C’est terminé son délire du gratuit, c’est bientôt tout payant.
Pour tout community manager, le fait que des actions deviennent payantes n’est pas un problème en soi.
Nos difficultés résident plutôt dans un besoin de règles changeantes au fil des jours.
Compte tenu des budgets mis en place par certaines marques, Facebook devrait bien en tenir compte à minima.
Faute de quoi, nous nous tournerons vers d’autres réseaux sociaux.
Cela dit, il fallait bien s’en douter compte tenu des centaines de millions de dollars investis dans le rachat de ses parts.

Facebook teste le message à 1 dollar!

En recherche de retour sur investissement, les dirigeants de Facebook cherchent tous les moyens qui pourraient leur permettre d’améliorer la rentabilité de leur réseau social. L’idée en test? Vous demander un dollar pour apostropher, interpeller un profil pour poser une question, rentrer en contact avec lui par le biais d’un message.
C’est un peu petit bras, vous ne trouvez pas?
Je me suis dit: je vais prendre ma belle plume et revenir aux modes de connexion du 20ème siècle… mais est ce bien raisonnable?

Que faire? Facebook ou Google+…..

L’idée d’aller vers un autre réseau social peut sembler une bonne idée.
C’est un peu comme de changer d’opérateur téléphonique à chaque nouvelle offre.
Pas très simple en réalité pour un particulier qui utilise Facebook de manière intense.
Il se trouve piégé avec ses amis sur ce réseau.
L’idée de doubler, tripler sa présence sur les réseaux est celle que j’ai choisie.
Pour une personne peu formée aux usages, cela revient à reprendre un apprentissage sur Google+, Twitter, ou tout autre réseau: un vrai investissement en temps, mais pas si complexe finalement.
Et dans ces périodes de mouvance, c’est vraisemblablement le bon choix.

Que faire: attendre que Facebook est une offre claire, tous services compris?

Nous pourrions imaginer, payer un abonnement mensuel ou annuel pour son usage.
Si les services étaient clairement définis, et pas soumis à des changements incessants.
Une somme modique pourrait être la solution à cette nouvelle vague libérale dans les réseaux sociaux.

Jacques Tang FacebookFacebook et les autres plateformes

C’est bientôt Noël, mais ne rêvons pas? Facebook rentre dans la lumière.
Un nouveau modèle économique se mettra en place tôt ou tard, et se révèlera sans doute payant pour tous.
En attendant cette issue, porter sur votre profil, les autres comptes sociaux sur lesquels vous êtes présents.
Si vous  souhaitez être contacté, bien évidemment.
Du moins, tant que Facebook vous l’autorisera.

Alors Facebook or not Facebook:

A ce moment, je penche plutôt pour un changement de nom du réseau social: Euro-Facebook, cela me paraitrait plus clair. Et plus honnête! Autant annoncer les choses clairement avant que tout le monde ne fuit.
Donc not Facebook!

4 Comments

  1. Cela me fait penser a l’article que j’ai ecrit il y a quelques semaines sur des alternatives a Facebook http://yaellasry.com/solutions-facebook-payant/
    Je pense qu’il ne faut pas quitter ce reseau mais ne pas uniquement compter sur lui. Il y a de nombreux clients qui me disent je veux uniquement une page facebook pas besoin de site internet. Je leur expliquais deja il y a quelques annees que c’etait une erreur.. Et nous verrons comment l’euro-facebook evoluera en 2013
    Bonne anne

    • Merci de ta contribution. Nous avons bien le même avis sur le sujet.
      Je te souhaite, ainsi qu’aux tiens de très belles fêtes, et une bougie pour N…..
      Jacques

  2. Le message à un Euro ne concerne que l’envoi de message à des personnes qui ne se trouvent pas dans votre liste de contacts : pas question de faire payer pour l’essence même du réseau.
    Si toutefois le « demandeur » veut réellement entrer en contact avec moi, il peut toujours faire une demande d’ami, et y a ajouter un petit mot, plutôt que d’envoyer un message.
    A mon sens ce service est plutôt destiné aux marques qui voudraient absolument contacter les « influencers » qui se trouvent parmi leurs fans. Et là, ça peut prendre son sens, payer un ou deux Euros pour entrer en contact avec les ambassadeurs d’une marque, est pour celle-ci un très faible investissement pour une relation d’échange.
    Mon avis 🙂

    • Merci Fred d’avoir pris le temps de réagir à ce post d’humeur. Tu as raison pour le péage d’un euro, il ne concerne que l’envoi de messages à des personnes qui ne se trouvent pas dans ta liste de contact. Ce post était plutôt destiné à l’utilisation de FB dans un cadre pro.
      Le sens de ce post est plutôt lié au malaise que beaucoup d’entre nous ressentons dans ces changements de règles incessants. Que Facebook devienne payant pour les marques ne nous dérangent pas, mais pas avec ces effets de rustine posés sur des besoins de retours économiques. Ce d’autant plus, que cela semble inéluctable!
      Un autre post sur le sujet.. http://votre-branding.fr/community-manager-facebook-or-not-facebook/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :