Pages Menu
Categories Menu

La fin de Facebook, place aux nouveaux?

La fin de Facebook, place aux nouveaux?

J’étais venu au bar partagé l’air du temps, je me suis retrouvé au Bon Coin. C’est bien l’impression qui domine avec le nouveau monde selon Marc : la fin de Facebook. Fini les brèves de comptoir. Bienvenue dans le monde des écrans de publicité. Et si on zappait!

La fin de Facebook

Ne vous méprenez pas, le réseau va certainement perdurer sous une forme plus commerçante.
Comme le ferait une chaîne de télévision payant sa production au travers des nombreuses promotions qu’elle y distribue.
Facebook est il légitime dans ce cadre ?
Community management tourismeAssurément, même si FB n’est pas au mieux de sa forme pour communiquer avec les entreprises concernant leur web marketing sur ce réseau.
Pour ce qui concerne la vision « romantique », du réseau gratuit sur  lequel on peut échanger des conversations sociales et virtuelles, là par contre la fin de Facebook pourrait vite advenir.
Le jeunes l’ont bien compris.
Certains disent que le réseau est devenu mature, d’autres penseront qu’il risque de devenir un journal de petites annonces.

La quête du partage et de la conversation.

Côté utilisateurs, l’image du café où l’on discute de tout sans autre exigence que celle de partager les sujets d’actualité pâlit peu à peu.
Après les ados, le réseau perd de l’audience sur la tranche d’âge 25 – 34 ans.
Faut croire qu’un malaise diffus s’installe, et qu’un manque de liberté d’usages s’installe dans les esprits.
Faut dire qu’avec son souci de monétisation, si vous avez des « amis », leur parler devient un calvaire.
Bientôt, il vous faudra payer votre publicité pour les inviter à une fête.
Faut constater qu’il devient un déversoir de grand n’importe quoi en public.
Les internautes ne peuvent que lâcher le navire peu à peu, même si l’inertie aidant, la situation peut perdurer.

Une chance pour les réseaux plus spécialisés

Beaucoup l’ont compris, il y a de la place pour un ensemble de réseaux sociaux plus calibrés aux usages des internautes.
Les réseaux thématiques professionnels sont légion, et ceux concernant d’autres modes conversationnels prennent leur place.
réseaux sociaux JTLa preuve en est, l’émergence des Google+, Linkedin, Instagram, Pinterest, Twitter, Tumblr, et autres Pheed.
Pourquoi parler emploi sur Facebook ?
Pourquoi échanger pro dans un groupe ?
En dehors d’habitudes prises, peu de raisons de faire passer dans le même tuyau le « jeté de chat », les retrouvailles en famille, et les rencontres de My apéroBordeaux (dédié aux CM bordelais).
C’est un peu comme si vous alliez au stade de France pour y échanger sur tous les sujets.
Ce ne sont plus les brèves de comptoir, c’est l’almanach des annuaires de discussions.
Une sorte de lieu protéiforme, entre autoroutes et chemins sinueux des dits et non dits.

Les e-marketers au milieu du gué

La situation, où les budgets ont été consacrés à l’acquisition de fans pour établir une communauté référente est courante.
Le besoin, la volonté de monétiser Facebook change les règles.
Ces changements portent en eux mêmes une incertitude dans lesquels toute action de webmarketing ne s’invite qu’avec prudence.
Nous relevions dans un article précédent, les conclusions d’une étude de Nextstage qui manifeste cette attitude des entreprises américaines : une méfiance à l’égard des médias sociaux.

Que faire ?

e-marketingLes tenants des réseaux sociaux majeurs se doivent de garder leur position.
Ils diversifieront les réseaux sociaux employés, et cibleront une stratégie e-marketing plus proche de leurs besoins de résultats immédiats.
Pour les autres, retour aux plateformes propriétaires, site et blog.
Tous auront à opérer sur un lancement d’une nouvelle stratégie digitale plus avec cet article.

Quels nouveaux réseaux suivre ?

Dans l’objectif d’entretenir une petite communauté privée, je vous propose 3 réseaux qui retiendront peut être votre attention.
Elles sont conçues pour des usages différents, je vous partage pour chacune d’entre elles, la caractéristique dominante.
Path
C’est un réseau dans lequel le nombre de contacts est limité à 150.
Largement suffisant, si vous entretenez des liens étroits avec une communauté, pro ou privée.

Pheed,
C’est un réseau qui sécurise le contenu publié par ses membres.
Une option particulière vous permet de rendre ce contenu payant,.

Medium
La nouvelle application créée par Evan Williams (co-créateur de Twitter).
C’est une plateforme de publication ouverte à tous, blogueurs et non blogueurs.

SI vous avez aimé, partagez et commentez.
Abonnez vous au blog, vous recevrez nos prochains articles dans votre boite aux lettres.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :