Pages Menu
Categories Menu

L’ABC marketing et web tourisme pour les nuls

L’ABC marketing et web tourisme pour les nuls

Avec l’arrivée continue de nouveaux outils sur l’Internet, le tourisme tombe peu à peu dans le monde du marketing et web tourisme. A tel point que près de 80% des internautes organisent leurs voyages à partir des propositions qu’ils trouvent sur le web. Sujets vastes, aux contours souvent peu explicites pour beaucoup de pros du tourisme.

Marketing et web tourisme : qui part ?

départ en vacances

Source Credoc

 

On voit immédiatement que les catégories les plus impactées dans leur taux de départ en vacances sont celles aux revenus les plus bas.
Le taux moyen de départ en 2012 était de 58%.
Le même enquête souligne que les moyens financiers sont les freins expliquant le non départ en vacances pour les 2/3 d’entre eux.
66% des départs se réalisent chez des amis ou dans la famille.

Les tendances 2016

Difficile d’être exhaustif sur l’ensemble des marchés.
L’hôtellerie de luxe ne fonctionne pas sur les mêmes marchés que le camping pour l’exemple.
Cependant pour le « tourisme marchand de masse », nous rappelions trois tendances dans l’air du temps.
Le couchsurfing, Les formules tout compris et la recherche de prix.
Les professionnels se devaient donc d’agir avec une modération sur les prix, mettre en place des campagnes de Yield management efficaces en particulier sur le « early booking », et varier leurs propositions au travers des « expériences » liées à leur environnement (visites découvertes, activités, enfants, etc.. p.e).
Je vous renvoie vers les tendances pour 2016.

Web et tourisme

Vécu comme un élément de quotidien dans une grande majorité de ménages français, le web est devenu un élément déterminant dans les choix de départ des français.
Pour prendre conscience du marché tourisme, la statistique suivante du Credoc donne une image éclairante de la pénétration du web dans les foyers.

accès à internet

 

 

 

Si vous croisez ces 2 tableaux, vous arrivez à une pénétration quasi générale du web dans les ménages partant en vacances dans des structures marchandes.
Cette base posée, les professionnels du tourisme doivent adapter en conséquence leur politique marketing sur le web.
Prix, contenus deviennent déterminants dans leur présentation.

Le web est un intermédiaire de communication

Le web est un univers virtuel qui ne permet pas de relation directe avec les entreprises touristiques.
Il n’est qu’un intermédiaire entre votre entreprise touristique et les internautes.
C’est un intermédiaire qui usent de tous les langages, sauf de l’interaction proposée par une rencontre entre 2 personnes.
Les professionnels se doivent donc d’utiliser l’ensemble des moyens mis à leur disposition pour entrer en contact avec les internautes.
Ces intermédiaires ont pour nom générique les médias sociaux

Le site internet

Trop souvent considéré comme une brochure numérique le site internet de nombre de professionnels du tourisme accorde trop souvent un intérêt mineur aux nombreux avantages qu’ils pourraient en tirer.

Trop d’intérêt consacré à:

  • Social commerce Jacques TANGConsidérer leur page d’accueil comme l’unique moyen d’entrer en contact avec les internautes
  • Imaginer les contenus de leur site web comme un descriptif de leur offre
  • A contrario, oublier qu’ils doivent avant tout apporter une réponse aux questions que les internautes posent sur leur moteur de recherche
  • Ne pas guider les internautes dans un parcours leur permettant d’obtenir les informations dans les différentes pages de leur site.
  • Ne pas les guider vers un point d’entrée en contact avec leurs propositions à l’intérieur de leurs pages

Pas assez d’intérêt porté à:

  • Répondre aux questions des internautes
  • Leur permettre d’entrer en contact avec eux à partir de n’importe quelle page
  • Obtenir une visibilité sur Internet
  • Rechercher plus activement leur propre clientèle

Le blog d’entreprise

Un blog a pour objet de proposer l’ensemble des potentialités d’un hébergement, d’une activité, ou d’un service à connotation touristique.
Des messages y sont rédigés pour informer des nombreuses propositions annexes qu’offrent les pros.
Chaque message a un sujet précis répondant à une demande potentielle des internautes.
Ils doivent être rédigés pour les internautes en tenant compte des contraintes du web.
Ils peuvent avoir différentes apparences

  • Articles
  • Vidéos de présentation
  • Vidéos de témoignage
  • Montages
  • Podcasts
  • Livres blancs

Les réseaux sociaux

Considérés avec difficulté comme vecteurs de chiffre d’affaires directs, les réseaux sociaux n’en sont pas moins des éléments de notoriété importants pour les professionnels.
Ils permettent d’animer des communautés de clients et prospects, et diffuser du contenu par leur intermédiaire.
Une gestion dynamique des contenus d’un blog, lié aux principaux réseaux sociaux seront potentiellement de bons vecteurs de contacts sur le site web d’entreprise.

Quels réseaux sociaux

La vérité du jour n’est pas celle de demain, tant il y a des novations en la matière.
Pourtant des réseaux prédominent.

Facebook

Bien qu’arrivé à maturité, et demandant un budget complémentaire pour atteindre ses communautés, il est encore incontournable.

Google+

relation responsableNouveau venu dans les grands réseaux, il prend une ampleur réelle dans les usages.
Lié à vos éléments de visibilité naturelle (référencement), il est un atout pour votre communication sur le web.
Une participation à des communautés peut être un plus réel.

Pinterest

Réseau récent, il est un bon moyen de mettre en avant votre présentation  touristique.
Il fonctionne en tableau, et vous permet de décliner votre offre de façon visuelle à l’infini.
Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas ce réseau, voici un exemple parlant sur ce lien.

Twitter

Réseau montant, il permet d’interagir rapidement.
Il est un vecteur complémentaire de diffusion des contenus de blog.

Les sites d’avis

Positionnés en tant que réseau sociaux, il posent un certain nombre de problèmes d’éthique quant à la véracité de leur représentation.
Un suivi proche des principaux d’entre eux est un élément important de gestion de l’e-réputation des établissements.
Vous pouvez mettre en place votre propre site d’avis sur votre site, comportant recommandations et notes.
Nous y reviendrons dans un très prochain article.

Qui pour gérer votre marketing sur le web

C’est un basique.
Ouvrir un compte sur les réseaux, mettre en ligne un blog est une chose.
L’important est de les faire vivre de manière optimisée sur le web.
Les résultats dépendent de la professionnalisation des acteurs.
Seuls des missions de « social média management » peuvent répondre à ces missions.

  • Gérer les comptes sociaux
  • Assurer la production de contenu régulier
  • Gérer les campagnes e-marketing
  • Animer les réseaux sociaux
  • Assurer la maintenance de vos médias sociaux
Plus sur le social média tourisme

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :