Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

L’influence sur le web du bouche à oreille

L’influence sur le web du bouche à oreille

Une étude du Boston consulting group auprès de 227 000 consommateurs dans 8 pays pose le LA: le bouche à oreille, est le vecteur le plus puissant de recommandation dans un monde digitalisé. Même si cet instantané ne préjuge pas d’un futur différent, cette constatation apparait logique dans une société où la confiance se porte avant tout dans sa « tribu ». Au marketing digital d’en prendre conscience et d’adapter ses modes de communication.

Le bouche à oreille, grand gagnant de la recommandation

Capture d’écran 2015-09-15 à 18.56.25Cette étude pose le premier constat: un consommateur sera attentif à l’avis de sa famille ou de ses amis une fois sur deux.
Même si ce chiffre peut paraître étrange, l’expérience vécue par des proches a du sens pour les consommateurs.
Ce qui surprend ce sont les autres résultats.

Le site web, image de marque pour un bouche à oreille efficace

Capture d’écran 2015-09-15 à 18.58.05La communication digitale repose sur le site web dit « corporate » des entreprises.
Pour un consommateur, celui-ci possède une influence certaine par les propositions qu’il déploie.
Maîtrisé par les TPE et PME, tous les facteurs qui pourraient faciliter la lecture des internautes seront à prendre en compte: expérience de navigation, référencement naturel, design, chemins de conversion des futurs consommateurs sont au programme.

Le blog d’entreprise, l’outil idoine pour entrer en conversation avec les consommateurs

Capture d’écran 2015-09-15 à 19.01.36Le blog d’entreprise prend tout ses aises dans la conversation avec les consommateurs.
Moins « officiel » que le site web, il permet plus facilement de fouiller les usages, répondre aux questionnements, apporter des précisions sur les fonctionnalités des offres de produits et services des entreprises.
Le blog professionnel est en l’espèce l’outil adéquat reconnu par les consommateurs, qui le place en position 3 dans l’échelle de recommandation.

Les réseaux sociaux à la traîne

Capture d’écran 2015-09-15 à 19.06.23Chacun imagine la déception de bon nombre de community managers dont le travail est poussé sur le bas côté. Nous l’avons constaté, le fait de ne pouvoir que difficilement être vu de ses communautés, et le caractère virtuel des conversations entre marques et internautes ne permettent qu’imparfaitement aux réseaux sociaux d’être des vecteurs performants de recommandation. Il en résulte que sur cet aspect, ils voient leur importance dans la communication digitale des entreprises remise à leur juste place.
Voir article, la stratégie web, la fin des réseaux sociaux?

Les médias traditionnels en perdition

Radio, presse, télévision voient peu à peu leur pouvoir de séduction se perdre.
Là, résultat conforme aux attentes, lorsque l’on sait que 80% des consommateurs consomment en connectés du web.

Voici l’infographie complète reprise de cette étude du Boston consulting group.
Capture d’écran 2015-09-15 à 18.42.20

Cet instantané pose le débat de belle manière, la communication digitale des entreprises se doivent d’engager la conversation avec les internautes sur leurs propres plateformes, là où elles maitrisent les flux d’interaction. Au premier plan, site web corporate, et blog professionnel.

 

 

Photo une: recommandation via Shutterstock

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :