Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Les tendances de marketing web social pour 2015

Les tendances de marketing web social pour 2015

La technologie apporte sans cesse ses novations dans l’univers du web. Pour les entreprises dynamiques désirant développer leur communication digitale avec un marketing adapté au web, suivre les tendances est une nécessité. Une bonne manière de trouver de nouvelles opportunités pour accentuer leur visibilité sur l’Internet.  Après les iBeacon, le paiement sans contact, les outils de gestion CRM, la gestion de la data, il nous a paru intéressant de tenter de poser en quelques paragraphes une photo des évolutions pour l’année qui s’annonce.

Ce d’autant plus, que les évolutions des usages conditionnent bien souvent la communication digitale mise en place par les marques.

Le marketing web social  a pour objet de faciliter l’interaction des utilisateurs avec un contenu créé et mis à disposition par les entreprises. Il s’intègre dans des solutions d’inbound marketing comme dans des solutions e-commerce. Il est la base de tout conseil webmarketing proposé aux annonceurs.

Logo Zoom Consultants
Vous souhaitez mettre en place votre communication digitale ?
Parlons-en >>

Pourquoi essayer de poser des tendances dans le marketing web social ?

Dans la définition de sa stratégie digitale, toutes les entreprises ayant une ambition de visibilité sur le web se doivent d’élaborer un plan d’action avec un certain horizon.
Elles mettent en place généralement un plan stratégique à 3 ans, complété d’un plan opérationnel pour l’année qui suit.
Le suivi des tendances leur permet de gouverner leur plan stratégique, en adaptant leur marketing digital à de nouvelles opportunités.

Pour un consultant webmarketing indépendant ou en agence, intégrer ces tendances dans ses entretiens avec ses clients est une bonne manière de prendre du recul sur leurs objectifs à court terme

Pour conseiller ces entreprises tout consultant webmarketing doit poser l’univers dans lequel il va projeter plan stratégique et plan opérationnel qu’il propose à ses clients. Il permet une immersion raisonnée de l’entreprise dans le monde du web, et offre des solutions techniques mais aussi prospectives. Il remplit sa mission de facilitateur avec le monde numérique.

Une tendance de base, rien ne change, le webmarketing social est en constant mouvement.

changement-web-2015Les acteurs du web font évoluer sans cesse leurs propositions.
Plateformes sociales, objets connectés, applications, technologies mobiles apparaissent de façon continue.
De fait, les outils proposés aux marketeurs sont toujours plus nombreux, permettent des actions plus précises, apportent des solutions de praticité toujours plus évoluées aux consommateurs internautes que nous sommes tous.
Aux entreprises de trier le grain de l’ivraie.

Le changement, c’est toujours maintenant!

L’apogée du « social discovery »

Rassurez vous, derrière cet anglicisme des propositions bien terre à terre, que nous pourrions traduire par découverte sociale.
Sociale doit être compris dans son sens anglo-saxon de mise à disposition d’informations auprès des internautes.

Pour l’exemple, l’analyse sémantique permet à Google, ou Facebook, de mettre en relation des profils, par la proximité qu’ils affichent.

Autre exemple, dans le tourisme, les sites d’avis en ligne proposent une ressource d’informations aux internautes utile pour déterminer leur choix.

Dernier exemple, les comparateurs de prix (Twenga, Clubic, Leguide.com par exemple), les places de marché (Amazon, RueduCommerce par exemple) proposent des offres en suivant la même voie, pour les entreprises usant du e-commerce.

L’entreprise devient un éditeur de contenus

Elles avaient déjà compris que la conversation s’était inversée, laissant l’internaute maître de ces requêtes sur le web.
Elle s’y était adaptée par la mise en place de ce que l’on a appelé un marketing par contenus, par lequel elle posait des offres sur le web en proximité des recherches des internautes. Une nouvelle phase voit le jour, la généralisation de leur volonté d’intégrer l’expérience consommateur dans cette démarche.

point-positif-1Il ne s’agit plus de réaliser des contenus pour répondre aux questionnements des internautes.
Il est question d’entrer en empathie avec le consommateur au travers de ses contenus.

Pour l’exemple, la rédaction web ne se suffit plus à elle même.
La tonalité du discours, sa proximité avec les cibles de clientèle courtisées, les besoins naturels de réassurance, quelles que soient les propositions des contenus offerts, sont prises en compte dans leur réalisation.

Une belle prime pour les professionnels (journalistes par exemple) qui possèdent ses qualités dans leur ADN.

Contenu produit, contenu diffusé, contenu apprécié.

Il ne suffit plus de produire le contenu et de lui laisser vivre sa vie sur la toile.
La préoccupation des marques est désormais qu’il rencontre son public.
Le contenu va naturellement passer la frontière du « earned média », et user du « paid média ».

CM-senior-1L’earned média est le trafic obtenu par le biais des moteurs de recherche.
Il est dit « gratuit » en opposition avec le paid média, qui lui concerne le trafic obtenu par des campagnes publicitaires.

Tous les réseaux sociaux, usent de la mise en place de solutions publicitaires toujours plus performantes.
Leur mise en place s’achève, et les réseaux sociaux vont devenir pour les entreprises, les plateformes publicitaires pour faire connaître leurs contenus.

Le web social, le lieu de la gestion de la relation client.

C’était déjà une réalité pour de nombreux acteurs, la gestion de la relation client va se généraliser sur le web, pour le moins devenir la préoccupation réelle des entrepreneurs et de leurs équipes.

Par exemple, dans le domaine du tourisme, les professionnels se dotent de solutions autonomes pour recueillir et mettre en ligne leurs propres avis clients.
Ces solutions leur permettent réactivité et prise en compte dans leur politique produit.
D’autres dans la téléphonie, comme SFR utilisent Twitter pour gérer leur relation client (@SFR_SAV)

Le web social, c’est bien évidemment le mobile

micro-site-web-mobileAprès la mise en place de stratégies ROPO (recherche en ligne, achat en magasin), après la fulgurante croissance d’équipement en smartphone des français, le temps est venu d’adapter l’ensemble des présences sociales des entreprises au mobile. En cours ou en voie de généralisation dans les grandes enseignes, Macy’s, Sncf, etc.. cette tendance va se diffuser dans l’ensemble des entreprises usant du web.

Bienvenue aux applications mobiles, aux sites web pour mobiles créés pour les internautes en mobilité

Le storytelling pour poser de nouveaux spectres émotionnels

Nous parlions du marketing expérientiel, grand atout de différentiation pour les marques dans le positionnement de leur offre.
Il devrait être complété de nouveaux spectres le rendant plus humain : proximité d’usage, émotion, style de vie seront à l’honneur de ces nouvelles historiettes.

Bienvenue aux histoires proposant des visuels facilement consommés, bienvenue au snacking content, en complément des contenus de fons abordés plus haut.

Bienvenue à la personnalisation de l’offre, par un marketing personnifié

personaLes outils du web commencent à permettre la démocratisation de certaines pratiques, jusque là disponibles pour les seuls grands comptes.
Le web marketing permet de recréer (virtuellement s’entend) la vente « one to one », chère à nos démarcheurs d’autrefois.
Personnalisation de l’offre, retargeting sont à l’honneur.

Le retargeting est une technique qui permet d’analyser le parcours d’un internaute sur un site, et de lui proposer par exemple des offres liées à ses sujets d’intérêt, ou encore des offres sur un mot clé dans le cadre d’une campagne publicitaire web.

Le démarrage de la convergence entre marketing, communication et publicité et leur miroir numérique.

Comment imaginer qu’il puisse être intelligent pour une organisation de doubler systématiquement les postes.
Cela n’a pas de sens commun, les entrepreneurs devraient prendre le sujet en main en remaniant leur organisation.
Du travail en perspective pour les facilitateurs du web aux expériences riches.

Un besoin? Parlez en avec un consultant webmarketing

Photo à la une: Concept de recherche sociale via Shutterstock
Photo chronomètre il faut changer via Shutterstock

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :