Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

L’iBeacon dans le tourisme connecté

L’iBeacon dans le tourisme connecté

Les mots sont un quelque peu barbares mais renferment un trésor pour des vacanciers dans un établissement touristique. Le tourisme connecté, c’est offrir à vos clients une information directement en phase avec le lieu qu’il fréquente. Explications.

Le tourisme connecté, c’est offrir sur smartphone le menu à l’entrée au restaurant

Je vois que vous me comprenez.
Tous les chargés de communication web ont les yeux qui brillent.
A eux de positionner leur communication web in situ, et l’intégrer dans leur stratégie digitale.
L’application de la technologie au monde du tourisme connecté, c’est un vrai service en temps réel, là où vos clients en ont véritablement besoin.
Quand une famille se présente au restaurant, en passant devant un iBeacon, une notification push va lui offrir le menu et la carte à disposition.

Ce même tourisme connecté permettra un accès à l’information qualifiée aux lieux  désirés

  • Pour les programmes d’animation adultes et enfants
  • L’accès au services hôteliers
  • Les formalités d’arrivée et de départ
  • Les promotions
  • Les numéros d’urgence
  • Les programmes de visite

Ce que vous pouvez faire aussi avec ces balises

  • Demander à scanner un code barre pour profiter d’une promotion sur des produits.
  • Prendre une information, et acheter ces mêmes produits.

Les applications possibles des iBeacons peuvent se décliner à l’infini.

L’iBeacon, qu’est ce que c’est ?

ibeaconC’est un système de géolocalisation qui permet de reconnaître un smartphone dans une très petite zone (moins de 30 à 50m).
Il fonctionne sous IOS7 et Android avec la technologie bluetooth avec l’énorme avantage de ne consommer que très peu d’énergie.
Il se présente sous la forme d’une petite balise que vous pouvez disposer très facilement dans votre établissement.
Il fonctionne avec une pile qui vous assure une autonomie d’environ 2 années.

Le plus, le geofencing  pour le tourisme connecté !

Encore un mot barbare pour dire une chose simple.
La balise est réglable pour envoyer des notifications dans un rayon réglable autour d’elle.
Pour l’exemple, vous recevrez les notifications en passant à un, 1 ou 10 ou 25 mètres de la balise.
Il vous suffit de le paramétrer.
Il s’agit de microlocalisation.

L’iBeacon, comment cela marche t-il ?

Quand vous passez en proximité d’un Ibeacon, une notification vous propose le lancement d’une application dédiée.
L’iBeacon est une balise qui émet des signaux sans fil à très faible puissance.
Ils sont émis au moment du passage d’un smartphone ou tablette.
Ils contiennent les contenus pertinents que vous avez décidé de mettre en place pour vos clients.
Chaque Ibeacon possède une identification unique qui vous permet de transférer les données pertinentes à son usage. (le programme d’animation devant le bureau des animateurs, la carte de restaurant aux alentours du restaurant, etc…)

Le devenir du tourisme connecté passe peut être par cette technologie.

Elle se développe très rapidement, car au final, elle ne demande pas des budgets très importants de mise en place.

Et chacun voit ce que peuvent en faire des zoos, des musées, des parc d’attraction.
Où encore leur utilité sur des chemins de randonnée…
De nombreuses starts up lancent en cascade leurs offres auprès de toutes les structures professionnelles.
Le fait que la technologie lancée par Apple augure d’un impact réel.
Il ne vous reste qu’à suivre le dossier avant de décider de sa mise en place.

2 Comments

  1. Bonjour,

    Article sympa qui montre bien l’intérêt de iBeacon dans le tourisme !

    Quelques petites corrections cependant :

    « Quand vous passez en proximité d’un iBeacon, une notification vous propose le lancement d’une application dédiée. » : non, si l’identité du beacon n’est pas connu de votre smartphone (car aucune application n’a déclarée être à l’écoute de ce beacon), votre smartphone ne fera rien. Si votre smartphone a une application qui est en écoute de ce beacon (ou cette famille de beacons) alors l’application sera réveillée (même si elle tourne en tâche de fond ou bien même totalement éteinte) et décidera elle même de son comportement. Elle peut afficher une notification ou bien rester silencieuse et avertir un serveur distant (sous condition que vous soyez en couverture réseau) de votre présence près de tel beacon. Le serveur peut alors vous envoyer un email (exemple peut être idiot, mais pour montrer que la notification n’est pas liée au passage près du beacon).
    L’identité du iBeacon peut aussi être associée à (écoutée par) un ticket Passbook, et dans ce cas là, c’est bien une notification qui arrive, et le ticket Passbook lié apparait sur l’écran d’accueil.

    « Ils sont émis au moment du passage d’un smartphone ou tablette. » : non, ils sont émis en permanence, 24/7. C’est au smartphone ou a la tablette de les écouter.

    « Ils contiennent les contenus pertinents que vous avez décidé de mettre en place pour vos clients. » : non, le iBeacon n’émet qu’une seule information : son identification. Toute la logique liée à son id est à construire côté application. L’application peut savoir comment réagir à la portée d’un beacon car elle a les données embarquées dans l’app ou bien interroger un serveur pour savoir quoi faire en présence de tel ou tel beacon.

    Cordialement,

    Lionel Tressens

    • Vous avez tout à fait raison, Lionel. Vous mettez le doigt sur les limites de la vulgarisation d’aspects techniques dans un article destiné à des non techniciens. Je vous remercie de ces précisions qui permettront aux lecteurs d’obtenir la juste information.

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :