Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Mon community manager c’est ma com’ sur le web

Mon community manager c’est ma com’ sur le web

Un community manager, c’est une sorte d’homme orchestre. Il doit maîtriser les outils, proposer des stratégies adaptées aux besoins spécifiques des marques et entreprises qu’il représente. Entre marketing et communication web, gestionnaire de la relation client, attentif à la e- réputation, ses qualités sont véritablement transversales. Son expérience est capitale pour la réussite de ses missions. Nous avons analysé dans une page web l’étendue de ses responsabilités en tant que community manager senior. Ce papier est une sorte d’agenda, posant les rendez vous du CM dans le rythme de ces journées.

Mon community manager à une écharpe

Sa parole est d’or, il protège sa gorge d’une écharpe.
Il est l’élu de mon entreprise.
Chaque matin il fait ses vocalises ; je l’entends chanter sur twitter, ronronner sur Facebook, et échanger sur google+.
Et quand la nuit vient, les rêves posent leurs soupirs sur Youtube!
Le pire c’est quand il attaque les premières mesures sur Pinterest ; Les Oh, Ah cassent les octaves, et surtout mes oreilles encore chastes d’une nuit embrumée.
Mon « animateur de communauté », comme ils disent, c’est ma voix, ma voix du web.

 Avec mon community manager, ma veille c’est pour demain

Community manager tourismeLe regard porté sur les créations d’autrui, il classe, trie et pose un sens sur mes envies.
Scoop it, Feedly, et autres Netvibes et Yahoo Pipes, n’ont aucun secret pour lui.
Ils les utilisent avec parcimonie, prenant soin de les visiter régulièrement, histoire de prendre de leurs nouvelles.
Il digère le fil des conversations, et rend unique le fil de mes actualités.
Mon CM, c’est le rédacteur de mes cafés quotidiens.

 Mon community manager, il veille à ma réputation.

Pas de parano dans la maison, mais j’aime bien la tranquillité d’esprit.
Alors, il m’offre l’assurance minimum.
Alerti, Social Mention, et une veille twitter.
Depuis le temps, il ne m’est rien arrivé de grave, alors ma vie se déroule tranquillement.
Quelques alertes, quelques bugs, de belles mentions, vous savez celles que je n’ai jamais reçues à l’école des souvenirs!!
Avec lui, pas de BadBuzz, juste de quoi rester BB.., une sorte de vierge du web, à la notoriété sans tâche.

Mon community manager, c’est mon écrivain personnel

Non, pas celui qu’on nomme « nègre », juste celui qui parle en mon nom.
Et alors là respect !
Il reproduit mon univers, devance les tendances, et expose avec dynamisme les humeurs de mon métier.
Il pose les humeurs du temps, donne aux émotions du mouvement, rend même les honneurs au Passant Florentin, Denis Gentile, le « petit prince » des concepteurs rédacteurs web!
A tel point, que j’ai pris l’habitude de lui demander de rédiger mes newsletters, mes mailings et autre e-mailings.
Il est mon rédacteur web

 Mon community manager, c’est mon homme… marketing

JT Zoom consultant Google localRégulièrement, nous organisons une bataille de bons mots, une sorte de confrontation d’idées. Mes produits et services sont revus, passent à la moulinette des besoins de mes futurs clients.
Et là, encore, respect ;
Nous prenons tour à tour des positions inverses afin de poser des arguments en empathie.
Une sorte de pilpoul en dehors de toutes règles talmudiques.
Cela nous permet de passer de la vie réelle de mon entreprise au monde virtuel qui la porte sur le web.
La transition est fluide.
Il faut dire qu’il s’est imprégné de mon entreprise et de ses codes.
De fait, je suis en confiance.

 Mon community manager, c’est un vrai concepteur rédacteur

Pour tout vous dire j’ai un peu d’ego.
Forcément, je suis un entrepreneur avec ses aspérités et ses propres certitudes.
Aussi, l’idée d’avoir un blog, je l’ai bien reçu.
Utiliser ma propre route pour relayer mes messages est comme une évidence.
Du coup, mon entreprise, mes produits, mes services, y apparaissent sous un angle décalé, propre à l’échange et au partage.
Les articles web qu’il y diffuse, sentent l’ambiance et l’univers de mon entreprise.
Les nouveautés, les spécificités prennent leur place en temps et heure auprès de mes clientèles, et j’en suis ravi.
Elles y reçoivent leurs premiers commentaires, et je prends goût à y répondre personnellement.
De plus, j’en retire tous les avantages en matière
de visibilité et de référencement qui en découlent.

Social media manager tourisme

Mon community manager, il partage

Mon CM porte le message de mon entreprise auprès de mes communautés.
Pour moi, c’est encore un peu abstrait;
Je constate simplement que des clients commentent, quelquefois s’enchantent, et posent leur avis au fil des jours.
Il modère, relance et anime les fils de discussion.
En fait, mon CM, il gère une bonne partie de mon marketing sur le web;
C’est un personnage aux mille facettes, aux ressources nombreuses.

Alors le web, que les choses soient claires!
Le web, dans tout cela, il n’est pas mon quotidien.
Je vais vous faire une confidence.
Mes journées font 12 heures, et si mon métier et mon activité me passionnent, à un moment, j’aime me consacrer à d’autres choses.
Les « geekeries » en tout genre, le ROI du lendemain, le nouveau réseau social, RAF (rien à faire).
Parce que, ma femme, mes enfants et mes amis méritent toute l’attention du monde.
Mon community manager à ses objectifs, il m’expose ses besoins, les moyens qu’il va employer, ses coûts induits.
Lui aussi à une vie, la nuit, le week end, d’autres font la veille pour lui.
Nous discutons, partageons, négocions, et chacun vaque à ses occupations.
Ne comptez pas sur moi pour accaparer votre fil Twitter, votre page Facebook ; pour moi c’est plutôt Jazz et grands vins. Chacun son histoire, pas vrai !

Bon, si vous voulez savoir qui il est…
lui dit que son plat préféré, est celui qu’il va inventer
que sa musique est celle des mots,
et que son moteur n’est pas dans son auto, mais dans sa passion.

Un mec normal, quoi !
Quoique!

Mon community manager est bien un héros du web

 

 

4 Comments

  1. lol c’est tellement ça !

    • Merci du soutien.

  2. Merci Jacques pour cet excellent article, il est vraiment réaliste

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :