Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Vous gérez une page Facebook : attention!

Vous gérez une page Facebook : attention!

Le hasard de la veille vous apporte des infos souvent intéressantes. Une publication de Wisemetrics, nous fait entrevoir les difficultés que beaucoup connaissent pour communiquer avec leurs fans sur leur page Facebook.
Dans leurs stratégies social média, et plus précisément de community management, ces informations vont sans doute modifier ou les amener à s’interroger sur les modes de gestion de leur page Facebook.

Les informations :

  • 50% de la portée de votre message est réalisée au bout de 30mn.
  • 75% de l’engagement se produit dans les 5 heures.
  • Et le Reach est encore pire. 75% de votre public voit votre message en moins de 2 h 30.
  • 75% de vos fans recevront votre message en 1h50 mn.

 

Quelles conséquences pour la gestion de votre page Facebook?

JT Zoom consultant canelé bordelaisVous saviez tous, sans doute que la durée de vie d’un message était courte sur votre page Facebook. Mais cette étude confirme que nous avons à travailler de manière encore plus précise nos publications, si nous désirons qu’elles soient présentes dans l’univers de nos fans.
Si vous connaissez les définitions du reach, du taux d’engagement réel, et du taux d’engagement corrigé, passez au paragraphe la cerise sur le canelé (c’est un gateau bordelais)

Le reach kesaco ?

Pour celles et ceux qui auraient raté une étape, ou dont l’esprit serait encore confus, le reach d’une publication sur votre page Facebook (ou d’une campagne webmarketing), est le pourcentage d’internautes fans exposé à la publication (ou la campagne).
Sur votre page Facebook, le reach est compris entre 10 et 20%.
Vous comprenez l’intérêt de l’information distillée par Wisemetrics.

L’engagement sur votre page Facebook

On devrait plutôt dire taux d’engagement sur une page Facebook.
Il s’agit d’un indicateur qui mesure le nombre de like, commentaires et partages sur une période donnée.
Cette donnée doit être analysée avec attention.
Elle comprend plusieurs données et indicateurs.

Le fan ambassadeur et le fan régulier de votre page Facebook.

ambassadeur Facebook?Cette distinction se doit d’être faite, pour la clarté de l’exposé.
Le fan ambassadeur de qualité est engagé régulièrement avec vos publications.
Dans ce cadre, tout est parfait, vous savez que ce fan reprendra vos publications, et s’en fera un fidèle promoteur.

Vous pouvez avoir sur votre page Facebook un engagement  régulier de fans qui vous suivent simplement avec assiduité.
Nous le nommons fan régulier.
Par intérêt personnel, pour leur apprentissage, leur information, ils suivent vos fils d’actualité systématiquement.
Mais sans intention spécifique de chercher à vous mettre en avant sur les fils d’actualité.
Très intéressant, les fans « régulier » font votre lectorat, et contribuent à la lisibilité de vos publications.

Le fan unique.

Le fan unique, correspond à une personne, quelque soit le nombre de visites qu’il effectue sur votre page Facebook, durant une période donnée.
Sur une période observée (plusieurs publications), il sera comptabilisée  une fois, même si il est entré en interaction avec votre page Facebook, à chaque publication.

La comptabilisation des fans uniques, vous permet de savoir avec combien de personnes vous êtes entrés en interaction.

Le taux d’engagement réel sur votre page Facebook

Il tient dans la comparaison suivante.
Pour une publication, combien d’interactions de fans uniques ai-je eu ?
Rapporté au nombre de fans total, vous obtenez le taux d’engagement réel.

vin de Bordeaux JT zoom consultantUn exemple Votre page Fan Vin de Bordeaux (nous sommes de Bordeaux !) possède 1000 fans.
Vous lancez une publication sur votre page.
Vous obtenez 10 interactions de fans uniques.
Votre taux d’engagement réel est de 1%. (10/1000)

Reach et taux d’engagement corrigé

Le reach d’une page Facebook est compris entre 10 et 20%. Prenons 15% pour le raisonnement.

Dans l’exemple de la page Fan Vin de Bordeaux ( Gironde), ceci signifie que votre publication atteindra 150 de vos fans.

Si vous comparez les 10 interactions que vous avez obtenues avec le nombre de fans atteints par votre reach, vous obtenez un taux d’engagement corrigé de 10/150 soit 6,66%.
Score bien plus satisfaisant, mais peu élevé en quantité.

La cerise sur le canelé – Qu’en conclure ?

Tout le monde maintenant possède les infos de base.
Cette étude nous apprend que 75% du reach est atteint en 2 h30.
Dit d’une autre façon, la publication apparaît en 2h30 dans le fil d’actualité de 15% de vos fans.
La durée de vie d’une publication sur Facebook est d’environ 30 mn (Socialbakers).
durée de vie publication page Facebook Les autres données corrèlent ce constat.
Les questions que nous devons nous poser sont simples ?

Quand poster nos publications sur notre page Facebook?

Selon Wisemetrics, pas de réponses simples, en dehors de calculs probabilistes complexes.
La mise en place d’un algorithme (Sneak peek pour les curieux) devrait permettre d’optimiser l’heure de publication de vos posts.
Cette solution est en beta pour le moment, le temps qu’elle soit disponible pour la France (les Bordelais ne fonctionnent pas comme les New Yorkais), difficile de nous faire une religion.

En tout état de cause, aujourd’hui, pas de solution en dehors de l’utilisation de votre meilleure intuition et de la connaissance que vous avez de vos marques.

Si vous avez une solution précise, nous sommes preneurs.

Combien de publications pouvons nous faire par jour ?

C’est la fin d’un mythe pour beaucoup.
N’inondez pas vos fans de messages, vous aller vous en faire des non fans…
A la vue du reach, de son temps d’exposition, et de la durée de vie de votre publication sur votre page Facebook, vous avez de quoi manœuvrer.
Nous ne sommes pas loin de penser que nous pouvons surexposer nos publications sur une même journée, comme nous le ferions sur Twitter.

Nombre de publications par jour :
4 à 6 ne devraient pas poser de problèmes particuliers si elles sont diffusées à intervalles choisis.

Pouvons nous faire autrement que sponsoriser nos publications importantes ?

Cet avis n’engage que nous, c’est bien évident. Notre présupposé est le suivant.
Facebook est un canal de diffusion d’information comme un autre.
Nous créons du contenu pour nos clients, avec pour objectif qu’il soit utile pour les internautes qui pourraient entrer en interaction avec lui.
Ce contenu a pour objet de répondre à une question que les internautes se posent.
Nous cherchons de la visibilité.

Nous sponsorisons les publications de contenu de nos clients.

C’est l’objet de nos campagnes de communication sur le web

Le lien de l’article de Wisemetrics  

10 Comments

  1. Interessant. A noter cependant que le reach atteint des personnes également non fans de la page mais touchés par le contenu car un de leurs amis a agi sur le post Fb de la page.

  2. de rien Jacques :)

  3. Bonjour,

    Merci pour ces précisions très intéressantes. Au final on peut dire que notre visibilité se réduit sérieusement et devient difficile sur fb :-(
    bonne journée

    • C’est bien l’idée qui ressort de cette étude que j’ai relayée. Pour nos clients, point de salut sans publications sponsorisées. Merci Catherine pour ce commentaire. A Très vite dans les nuages.

  4. Merci pour cet article, je me posais une question : 4 a 6 posts par jour… si on considère que fb privilégie mes fans les plus réceptifs dans sa diffusion (logique adoptée par fn je crois) ce sont toujours les mêmes qui seront « inondés » en priorité ? Avec 4 a 6 posts, n’y a-t-il pas un risque de saturation ?

    • Vous devez les poster à intervalle régulier, avec un outil de type Buffer, sur les plages horaires les meilleures pour votre audience. Avec le reach de FB, de toute façon, vus n’atteindrez que 10 à 20% de vos fans. Dans les faits, dans nos actions de marketing internet, nous sponsorisons par publicités payantes les publications d’importance. A intégrer dans vos budgets.

  5. Bonjour Jacques,
    Merci pour la référence à notre blog (wisemetrics)
    Nous venons de publier une nouvelle étude orientée « data » sur l’impact de la promotion d’un post sur l’EdgeRank d’un page Facebook.
    http://bit.ly/1eawM8F
    Nous y montrons par exemple que le negative feedback accumulé pendant une grosse promotion n’a pas d’impact sur les posts suivants.
    En espérant que vous trouverez l’étude intéressante
    Merci.

    • Je me posais justement la question. Bien que n’ayant pas constaté de modifications particulières, la paranoiä guette toujours un peu.
      Merci Benjamin.

Trackbacks/Pingbacks

  1. page Facebook gestion de la durée de vie... - [...] L'étude Wisemetrics nous confirme des informations déterminantes sur la gestion de notre page Facebook. Définitions des indicateurs et conséquences.  …
  2. Vous gérez une page Facebook : attention... - [...] L'étude Wisemetrics nous confirme des informations déterminantes sur la gestion de notre page Facebook. Définitions des indicateurs et conséquences.  …
  3. Vous gérez une page Facebook : attention ! | Pratique digitale - [...] See on jacques-tang.fr [...]
  4. Animer | Pearltrees - [...] Vous gérez une page Facebook : attention! [...]
  5. Comment communiquer sur Facebook aujourd'hui. Q... - [...] L'étude Wisemetrics nous confirme des informations déterminantes sur la gestion de notre page Facebook. Définitions des indicateurs et conséquences.  …
  6. Facebook joue le jeu pour les posts sponsorisés ! | Jacques Tang - [...] la suite d’un ancien article, « Vous gérez une page Facebook, attention ! », nous avions cité l’excellent blog de Wisimetrics, qui …

Laisser un commentaire

serial rss
CONTACT
%d blogueurs aiment cette page :