Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Quel est le prix d’une mission de community management?

Quel est le prix d’une mission de community management?

Notre propos est de répondre à la question suivante: quel est le prix d’une mission de community management?
C’est lors de l’établissement de nos prix de prestations de community management à Bordeaux, Paris et Lyon, que nous avons constaté que bon nombre d’entreprises avaient le même type d’interrogations.  Cet article est destiné préférentiellement aux entreprises de petite et moyenne taille, s’engageant avec détermination dans la mise en place de leur communication digitale. Voici l’occasion de partager avec vous notre réflexion sur le sujet.
Type de mission, temps accordé, problèmes de validation des contenus, nous espérons que ce contenu vous sera utile.

Pas de community management sans stratégie digitale

Toute mission de community management s’inscrit dans une stratégie digitale.
Celle là même qui vous permet de définir des objectifs marketing, de choisir les médias sociaux pertinents, de mener des campagnes publicitaires et d’en mesurer les effets.
Le community management en est le bras armé, optimisant l’usage de chaque réseau social pour obtenir les meilleurs résultats de campagne.

Une mission de community management adaptée à chaque entreprise

Croire qu’une mission de community management se déroulerait de la même façon pour toutes les entreprises est simplement inintelligible pour tout décisionnaire d’entreprise.
Chaque marque possède ses spécificités qui l’expose plus ou mois au public.
Chaque entreprise possède des services et produits qui la différentie dans la vie de tous les jours comme sur le web.

4 types d’entreprises, 4 types de community management

Pour l’entrepreneur béotien, les choses vont devenir plus simples. Pour toute communication digitale, des règles contextuelles s’imposent. L’hotel de la poste, la pharmacie, le revendeur multimarques, et la marque (Apple, Gucci, Coca Cola) sont des entreprises différentes. Il nous apparait utile de gérer leur communication sur le web (community management) de manière différente.

Les pas connues sur le web

Capture d’écran 2015-09-23 à 19.39.27Ce sont des entreprises dont la caractéristique principale réside dans une recherche de visibilité sur le web. Une carte de visite interactive, permettant de rentrer en contact avec leurs potentiels clients. Pour eux le buzz, c’est faire fonctionner le bouton, « j’achète, je m’abonne, je veux un devis, etc.. ».
Quand ils ont un problème sur le web, un client mécontent par exemple, leur community manager aura une intervention limitée à mener dans 99% des cas.
Une communication soignée, une réelle implication, une réponse intelligente, suffiront pour apaiser les plaies.

Les pas connues sur le web doivent proposer des contenus répondant aux questions que les internautes se posent le plus couramment sur le web, concernant leurs produits et services.

Les une vis, un boulon

Capture d’écran 2015-09-23 à 19.40.59Faciles à reconnaître, elles répondent strictement à une question en proposant un service ou un produit.
A la question prix Paris New York 15 décembre, elles répondent par des offres de prix et de vols (comparateur)
A la question Le petit Prince, elles répondent par commander et livrer sous 24h à tel prix (Amazon par exemple)
Dans bien des cas, ces entreprises ne sont pas connues, quand elles sont sur des marchés de niche.

Pour elles, la communication web, c’est avant tout une question de référencement naturel (résultat sur les moteurs de recherche), et campagnes sur le web (adwords, Facebook, retargeting, etc). Quelquefois, une animation de la gestion de la relation client.

Les fait gaffe, c’est sérieux

Capture d’écran 2015-09-23 à 19.43.04Vous l’avez compris, certains sujets demandent précision et précaution. Toutes les entreprises liées à l’univers médical et paramédical, la défense par exemple sont concernées. La communication web y est très codée, la pédagogie de mise, la mise en avant plus que rare.

Les « Je t’aime, mon non plus »

Capture d’écran 2015-09-23 à 19.44.28Ce sont les stars, les marques qui reviennent dans les conversations, celles qui font et défont l’opinion.
Pour elles communiquer sur le web, c’est la communication à grande échelle. Marketing digital, campagnes de communication me nées par de grandes agences, créativité obligatoire, et investissement précis des plateformes web disponibles. On peut nommer Apple, mais aussi Audi, Free, etc..

Il n’existe pas de mission de community management utile pour une entreprise, si ces objectifs de visibilité ne sont pas définis.
Il n’existe pas de commercialisation pertinent sure le web, sans le cadre d’une stratégie digitale précise.
Les plateformes web propriétaires (site web, applications mobiles et blog), optimisation des contenus pour positionner leur visibilité, médias sociaux utilisés pour viraliser leurs offres de produits et services, sont définis spécifiquement pour chaque entreprise dans le cadre du budget qu’elles sont prêtes à y consacrer.

Les éléments constitutifs du prix d’une mission de community management

blog-entrepriseIl sont nombreux, et se matérialisent suivant des contenus de missions d’une part, les niveaux de qualification utiles, et le temps qui y est consacré. Nous en avons repris les éléments essentiels afin de pouvoir vous proposer un modèle de comparaison utilisable. Les prix annoncés, peuvent variés bien évidemment d’une ville à  l’autre, du fait de l’expérience ou de la notoriété d’un community manager freelance ou de l’agence questionnée. Comme pour notre papier concernant le coût d’un community manager (lien en fin d’article), cet article sera mis à jour et prendra en compte vos suggestions et réparera les oublis éventuels.

Seule une équipe comprenant plusieurs community manager peut répondre à tous les besoins

Penser que le CM (comprendre dans le contexte community manager) manie l’ensemble des compétences avec brio, est un raccourci que je ne recul-sur-le-webvous pousse pas à prendre pour argent comptant. C’est une entreprise qui demande la ponctualité d’un comptable, la parole facile d’un vendeur de porte à porte, l’analyse d’un intellectuel engageant sa thèse, le recul d’un moine bouddhiste, et l’engagement d’énergie d’un sportif accompli si l’ensemble des tâches sont poussées à l’extrême.
Vous l’avez compris l’espèce est rare, et si beaucoup se prévalent de tous les atouts, rares sont ceux qui y parviennent.
Si c’est ce profil dont vous avez besoin, trouvez une agence web spécialisée possédant plusieurs profils, ou un regroupement de CM collaborant efficacement ensemble.

Ne vous méprenez pas, le temps consacré à gérer votre visibilité vous sera facturé.

Le community management est une mission qui demande transparence.
C’est l’ADN du web.

Les journées du CM sont souvent remplies d’un ensemble de tâches, qui chacune prise isolément ne représentent que quelques minutes.
Sachez qu’à la fin de la journée, le community manager y aura consacré plusieurs heures!

Parlez en librement avec votre interlocuteur.
N’oubliez surtout pas qu’il vend du temps qualifié.
Si vous ne désirez pas être le dindon de la farce au final, trouver le juste équilibre.

N’oubliez pas, un community manager est avant tout un communiquant sur le web

réputation-community-managerInstaller une relation professionnelle, et équilibrée est vital.
Ne laissez pas de rancoeur dans vos relations.
Préférez un CM ayant l’expérience de la vie en entreprise.
Vous vous éviterez des déconvenues sans intérêt.

Ce travail est souvent réalisé en autonomie, outils obligent. Le CM est solitaire, et peut emmagasiner des frustrations si le mode de management que vous lui imposez n’est pas dans sa culture. Au titre des frustrations, des choses simples, comme:

  • Des changements incessants de stratégie
  • Une information qui n’arrive qu’au compte goutte
  • Une association défaillante avec les services de l’entreprise avec qui il est normalement en connexion.
  • Des validations de contenus qui usent de chemins dignes de la voie parlementaire

Pas de community management sans stratégie digitale

Cible webmarketingTrop souvent, nous croisons des entrepreneurs qui ont encore la seule sensation d’un besoin de visibilité sur les médias sociaux.
S’ensuit des discussions où chacun pense que l’autre sait, si bien que le seul argument de prise de décision se résume à un chiffre correspondant à une mission évaluée au fil de l’eau.
Une mission de community manager est avant tout une action de communication qui sert les composantes d’une stratégie marketing.
Visibilité sur les moteurs de recherche, évolution des communautés sur les réseaux sociaux, génération de leads sont au menu d’objectifs à aborder.

La communication digitale n’est pas affaire de mode, elle est liée aux usages des consommateurs des produits de l’entreprise devenus internautes du quotidien.
Elle se définit dans l’agencement de missions pertinentes pour la marque qu’elle défend.
La stratégie digitale en est le mode organisationnel.

Plus dans cet article sur comment mettre en place votre stratégie digitale

Les missions du community manager freelance ou d’agence

La veille web sur les informations de base concernant l’entreprise

Les entreprises peuvent nécessiter des approfondissements de chacune des missions brièvement décrites ci-dessous.
Elles sont rappelées pour que les donneurs d’ordre puissent utiliser au mieux les services des community manager choisis.

Assurer le benchmarking web de la marque

stratégie-digitale-2015La veille concurrentielle est un préalable à toute action de community management.
Une entreprise est en confrontation (virtuelle) avec d’autres acteurs du web.
Suivre les nouveaux entrants, les nouvelles propositions de ces concurrents, les innovations des métiers connexes, et les intégrer dans sa stratégie marketing et de communication web est une des bases du job.

Mettre en place une veille concurrentielle, c’est se donner la chance d’obtenir facilement des nouvelles idées de déploiement de produits, et de modifier son offre pour la mettre en phase avec les demandes de ses clients potentiels.

S’assurer d’une bonne image de marque

bouche-à-oreilleLa veille sur l’image de marque et la notoriété (e-réputation en langage web) est également un préalable à toute action.
Des outils existent pour en faciliter le suivi.
Il sera question de la doser en fonction des besoins réels de l’entreprise.
Doit on tout écouter ce qui se dit sur le web et concernant la marque, en France, sur les réseaux sociaux, sur les blogs, sur les forums, en Europe?

B.a.-ba de toute action de community manager, la veille e-réputation n’est pourtant qu’éventuellement mise en place dans beaucoup de TPE et PME.

Mise en place d’une curation

curation-Scoop.itLa curation consiste dans la sélection de contenus sur le web, qui soient utiles pour l’entreprise et les internautes qui sont susceptibles d’être en contact avec elle.
Cette sélection de contenus permettra d’apporter une variété éditoriale sur vos espaces sociaux.
Elle est le plus souvent automatisée pour sa base, et curée « à la main » pour sa sélection finale.
Ci-jointe un exemple de curation mise en place sur un Scoop it sur l’univers de la gourmandise  pour que vous puissiez la visualiser.

Permettre à l’entreprise de s’approprier un espace de communication

seoToute entreprise à pour objectifs d’occuper un espace de communication sur le web.
Cet espace est composé des expressions clés sur lesquels il répond avec pertinence aux internautes, soit par un référencement naturel optimisé, soit par des actions publicitaires sur le web.
Le community manager freelance et d’agence y prend sa place, dans le cadre de la gestion d’un blog, ou dans la mise en place d’opérations de communications sur les médias sociaux.

Un espace de communication sur le web peut se définir comme un univers sémantique, dans lequel la présence de l’entreprise est fortement impliquée.
Il est traduit très concrètement en matière de référencement naturel par la présence des offres d’une marque sur la première page de Google, par exemple.

Répondre aux besoins de marketing d’influence de l’entreprise

Quand le vent fait claquer les volets, certainsUne mission importante des CM externalisés, consiste dans le besoin de trouver des relais d’opinion.
Relais d’opinion qui par leur engagement vont certifier l’utilité des produits et services de l’entreprise.
Trouver les blogueurs, les « influenceurs », les qualifier, prendre contact avec eux, créer le lien nécessite de réelles dispositions.
En dehors de l’aspect technique, la qualification d’un bon marketing d’influence se fait dans la plupart du temps dans un environnement plus qualitatif que quantitatif.

Détecter des insights marketing pour l’entreprise

Si une personne est proche du consommateur, c’est bien le CM.
L’insight consommateur en marketing peut se définir comme le repérage et la mise en évidence d’une idée en provenance des consommateurs.
Cet insight est relayé au marketing pour validation de proposition de nouveaux services et produits.

insight-consommateurUn exemple: Un consommateur a remarqué que les poussettes pour bébé les positionnaient au niveau des pots d’échappement des voitures!
Pourquoi ne pas relever l’assise des poussettes?
Voilà un type d’insight qui typiquement peut être remonté auprès des marques défendues par un community manager externalisé (ou non d’ailleurs).

Gérer la relation client

Bon nombre de grands comptes l’ont compris, les réseaux sociaux peuvent avoir une utilité spécifique dans la relation client. Les réseaux sociaux, peuvent permettre une réactivité de plusieurs manières.

  • Apporter un conseil pour dénouer une situation
  • Modérer une insatisfaction
  • Prendre le pouls d’une communauté pour une campagne, un service
  • Gérer un bad buzz
  • Augmenter l’impact d’une campagne de relation publique
  • Augmenter l’impact d’une campagne de communication commerciale
  • etc..

Accroître la diffusion des contenus produits par une marque

stratégie-digitale-relation-clientVous avez créé des contenus, dont l’objet était clairement de répondre à des demandes spécifiques des internautes.
Précis, ils portent sur les détails de vos prestations et services que vous offrez, leur localisation, ils réassurent vos clients potentiels.
En deux mots, ils segmentent votre offre.

Pour l’exemple, vous déploierez un article

  • Sur une proposition de community management à Bordeaux, le « à Bordeaux » localisant votre offre.
  • Sur une offre de chaussures pour femmes, vous parlerez de petite taille adulte, le « petite taille » et « adulte » permettant de préciser une partie de votre offre.
  • Sur les avis de vos clients sur vos produits, dans le tourisme, la construction, ceci permettant à vos potentiels contact de savoir que vos produits et services rencontrent une réelle satisfaction
Stats du Site — WordPress

Copie d’écran des statistiques d’un site web en matinée

Dans ce cadre, les médias sociaux peuvent jouer le rôle important de diffusion de vos contenus, renforçant de manière plus que significative la visibilité obtenue par votre seul référencement naturel auprès des moteurs de recherche.
C’est ce que suggère la capture d’écran ci-dessus.
Votre action de community management peut être un vecteur important de trafic pour votre site web et votre blog..

Les réseaux sociaux peuvent devenir des outils puissants pour accroître les visites d’internautes sur votre site web et blog.

Créer les contenus web

rédaction web pour marketing de contenuNous parlons là de rédaction web, qui peut être de la responsabilité du chargé de communication web de l’entreprise.
Les autres contenus (vidéos, contenu viral, infographie, etc..) demandent le plus souvent des concours extérieurs: webdesigner, concepteur-rédacteur…
Il s’agit là de réincarner les entreprises dans le monde virtuel du web.
Porter une tonalité, proposer une expérience, démontrer la technicité d’une marque sont les tâches au programme.

Une réelle capacité de « mise en scène » par des techniques de storytelling est dans l’ADN du community manager choisi dans ce cadre.
Elle sera complétée de son corollaire, un besoin de connaissances en référencement, et du suivi d’une ligne éditoriale stricte pour renforcer la présence web de l’entreprise. Toutes seront des qualités additionnelles nécessaires.

La culture de l’écrit est fondamentale pour la rédaction web. Pas de hasard si les journalistes obtiennent de bons résultats.

L’animation de communautés

collection-réseaux-sociauxBeaucoup pensent que je devrais, que j’aurais dû démarrer par cela.
Pour des grands comptes B to C, animer les communautés est un postulat de toute action de community management.
Pour les petites structures de la taille d’une TPE, d’une petite PME, cela n’est pas obligatoirement le cas.
Les communautés sont plus réduites, et l’engagement vers ses communautés peut être plus mesuré.
L’attention portée à l’animation de ces profils sociaux peuvent être chronophages, et impliquer des coûts hors de proportion avec les enjeux de communication web de l’entreprise.
Tout l’art d’un community management externalisé sera de pondérer ses actions entre ses différentes tâches pour le meilleur profit de l’entreprise représentée.

L’animation de communautés, comprenez abonnés à vos comptes sur les réseaux sociaux, demande un engagement mesuré à l’aune de leur taille, et de leur influence sur votre stratégie digitale. Peu importante pour des entreprises « pas connues », capitales pour des « je t’aime moi non plus ».

La gestion web social d’évènements

Un basique, tant en B to B qu’en B to C, le suivi, le relais et la participation aux évènements de l’entreprise fait partie de toute opération de relations publiques.
Les définitions de niveaux de participation, l’intégration des participants dans les opérations demandent une maîtrise certaine.

Par exemple, le community manager doit il intégrer les acteurs de l’évènement sur ses actions sociales, ceci fait il partie de sa prestation, doit on leur fournir un petit guide de mise en place, doit on le coacher, doit on gérer le off, l’après, autant de choses à préparer si l’on désire réussir la visibilité de l’opération?

Le déroulement des missions ont une organisation variée.

Ils travaillent en agence, chez l’annonceur, en télétravail, sur mobile ou desktop.
Très souvent, ils travaillent à distance, minimisant les temps morts des trajets et d’attente dans leur collaboration.

Les réunions ont un coût

changement-web-2015Temps de trajet, temps d’attente, temps de rendez vous, frais de déplacement, sont des temps morts, consommateurs d’énergie inutilement.
En dehors des rencontres régulières avec l’entreprise, nécessaires au bon fonctionnement de la mission, elles sont chassées des emplois du temps du CM.
Elles sont normalement facturées.

Le temps est une donnée essentielle du community manager

Le 7 jours sur 7 à un coût.
Imaginer que des missions puissent être tenues 24/7 de la part des marques est possible.
Pour le CM en agence ceci est tout simplement impensable.
Dans le meilleur des cas, sauf liens contractuels précis, le week end s’organise sur une veille, un peu comme sur la base d’une garde de pharmacie ou de médecin.
Elle a bien évidemment un coût.
Celui d’un travail en  week end.

Pour gérer une action 24/7 nous parlons plus de community management, une seule personne ne pouvant assurer l’ensemble des tranches horaires. Ceci suppose une organisation ad hoc proposée essentiellement en agence spécialisée ou en mode collaboratif entre community manager freelance.

Les incontournables pour un community management freelance ou d’agence

  1. La veille e-réputation
  2. Le benchmarking
  3. La création de contenus visuels de base
  4. La rédaction web généraliste
  5. La diffusion et la viralisation des contenus de la marque
  6. La diffusion de contenus de veille utiles à ses communautés
  7. L’animation d’un choix de réseaux sociaux
  8. Le reporting

Ce sont les bases de formation du prix des missions.
Pour définir le prix, vous aurez nécessité d’évaluer 2 points essentiels:

  • La volumétrie des actions
  • La qualification, la spécialisation de la mission

Votre entreprise désire mettre en place sa communication digitale et son community management pour ses besoins spécifiques.
Prenez contact sur ce lien, vous obtiendrez un devis gratuit et sur mesure.

La volumétrie

C’est l’indicateur de base.

Du point de vue du community management.

On peut citer, par exemple un certain nombre de critères objectifs comme:

  • le nombre de publications semaine
  • l’étendue de la veille concurentielle et de la curation
  • le temps consacré à l’animation et la modération des profils sociaux
Du point de vue de la marque représentée

taille-communauté-social-médiaLa taille des communautés a une incidence directe sur l’ensemble des missions à mener.
Par exemple, pour la veille, une marque aux 10 000 mentions mois demande le déploiement de spécificités et de compétences ad hoc:

  • En veille sur les médias sociaux: ce qui se dit d’elle sur les médias sociaux
  • En veille sur ses propres médias sociaux: ce qui provoque l’interaction sur ces propres plateformes

Il en est de même pour l’ensemble des missions dévolues aux CM.

La qualification, une affaire d’autonomie et de confiance

Si vous jugez utile de faire valider l’ensemble des contenus avant diffusion, vous admettrez que l’autonomie laissée à votre, vos community manager est faible.
Est il un simple exécutant, quelle délégation d’autorité lui laissez vous?
En matière de community management externalisé, hors de question de confier votre communication à des stagiaires ou des débutants.
De base, une délégation doit leur être accordée pour qu’ils puissent travailler avec fluidité.

Ne jamais oublier que le donneur d’ordre peut déléguer ou diriger un community manager.
S’il délègue, il a besoin d’un profil autonome: le community manager senior
S’il dirige, (sous entendu, il a les compétences web pour le faire), un community manager confirmé peut être le bon choix.

Un community manager confirmé

Le community manager confirmé possède non seulement les qualifications, mais également l’expérience pour gérer l’ensemble de votre communication sur le web.
Cependant, il ne vous représentera pas totalement sur le web. Vous déterminerez les contours de sa responsabilité envers vous, et les domaines dans lesquels il devra vous demander de prendre la responsabilité d’une communication.

Un community manager senior.

réputation-webLe community manager senior, quand à lui, est un spécialiste de la question, il peut porter en maintes occasions les habits d’un social média manager, c’est à dire de la définition même de votre stratégie digitale.
Par essence, en dehors de questions cruciales, attributions légitimes d’une direction d’entreprise, sa responsabilité est engagée très largement.

Selon votre choix vous initiez différents modes de collaboration, il est compréhensible qu’ils n’aient pas le même coût.

Les minimas par réseaux sociaux

Nous avons abordé la volumétrie, il est utile de poser les besoins minimas mensuels par réseau social.
Si ce n’est pas une problématique des entreprises ayant une forte culture web, c’est par contre une dimension très présente dans les autres.
Nous ne pouvons pas aborder l’ensemble des réseaux, en particulier ceux basés sur l’image, la collation, la réalisation des contenus pouvant être dispendieux en terme de temps.
Nous nous sommes bornés aux principaux en calculant le minimum en jours / mois nécessaires à votre exposition sur le web.

Réseaux sociaux grand public

  • Facebook: 1,5 jour
  • Twitter: 2 jours
  • Google+: 1,5 jour
  • Pinterest: 2 jours

Réseaux sociaux professionnels

Leur particularité, est le besoin d’une initiation de prise de contact, afin de valoriser un fichier client, simplifier la prise de contacts de commerciaux.
Dans cet esprit, nous avons défini pour eux, les temps minimaux suivants:

  • Linkedin et Viadéo: 2 jours mois.

Voici l’heure venue du chiffrage de votre community management externalisé.

Nous prenons comme bases celles obtenues dans notre veille sur le coût d’un community manager, lien rappelé en début d’article.
Ce chiffrage est plus particulièrement réservé aux petites structures, TPE et PME entrant dans le monde des médias sociaux de manière professionnelle.
Nous n’ignorons pas, que bon nombre d’entre elles recherchent une « sorte d’échelle de prix » pour déterminer leurs actions.
Sur la base de la définition de base donnée avec nos incontournables, nous distinguons 3 indicateurs de tarifications.

Prix animation de réseaux sociaux

Réseaux sociaux grand public

Community manager confirmé: 280 à 350 €HT jour.
Community manager senior: 350 à 560 €HT jour.

Réseaux sociaux professionnels

Community manager confirmé: 300 à 400 €HT jour
Community manager senior: 420 €HT à 590 €HT jour

Les options de community management d’agence ou freelance

webmarketingElles sont nombreuses, allant jusqu’à l’animation des réseaux sociaux asiatiques.
Ce n’est pas l’objet de ce papier, nous allons nous concentrer sur les plus usuelles.
Vous ne trouvez là que des profils de community managers senior possédant tous une expérience, avec un profil atypique marqué par une spécialité.

La principale difficulté est de trouver des profils à l’expérience confirmée.
Nous éliminons les experts de ce panel de prix qui trouveront plus aisément leur place chez les social média manager, sorte de « Directeur de la communication digitale » (Dircom’)
Au fil du temps, les choix des entreprises seront plus simples avec l’arrivée sur ce secteur d’activité de profils confirmés et senior formés.
De fait, les prix peuvent varier d’un facteur 1 à 3 suivant les demandes des entreprises.

Option veille e-réputation de quelques euros à 20 K€ mois

S’il s’agit simplement de poser une alerte sur la marque de votre entreprise, des outils d’automatisation vous permettront de poser dans la boite mail du dirigeant concerné, un message quotidien ou hebdomadaire.
S’il est question de veiller à ce qui se dit sur les médias sociaux sur votre marque, un chiffrage spécifique sera nécessaire.
Son coût sera proportionnel aux nombre de mentions que votre entreprise déclenche sur les réseaux, du nombre de sujets surveillés, et des besoins de reporting de l’entreprise.

Option rédaction web: 100 à 200€ l’article de 600 mots

Le plus souvent on parle de community management externalisé.
Vous aurez à faire plus à une équipe comprenant un ou des rédacteurs généralistes ou et spécialisés.
Nous ne parlons pas du reportage sur l’épreuve de pétanque de l’animation du vendredi, mais d’un article réellement écrit pour favoriser l’adhésion des internautes à votre marque, et possédant les caractéristiques vous permettant d’améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche.
L’option est facturée en fonction de la taille du contenu et de la spécialisation de la thématique.
Comptez entre 100€ et 200€ pour un contenu de 600 mots écrits dans les contraintes du web.

Comme souvent, vous payez une plume, la spécialisation de votre thématique, et le temps nécessaire à consacrer à la réalisation de votre article.

Option secteur d’activité + 20 à + 50%

Un CM ayant une expérience métier dans le secteur d’activité est un vrai plus. S’il connait les enjeux et principaux objectifs des structures dans lesquelles il devra s’exprimer, il saura plus aisément anticiper les problématiques de stratégie digitale: gestion des conflits, création de contenus, marketing expérientiel, par exemple.

Comprenez bien que dans l’immobilier locatif, le community manager qui possèdera dans ses gênes les bases de la défiscalisation en LMNP, ou les règles du déficit foncier, sera plus à même de gérer une communauté B to B du secteur, qu’un CM aux expériences généralistes.

Option spécialisation + 20 à 100%

Une personne ayant une habitude de gérer les problématiques de notoriété sur les réseaux sociaux, une bonne connaissance des outils de reporting de veille e-réputation par son profil de CM déséquilibré est recherché.

Les phénomènes de taille demande des compétences ciblées. Quand on raisonne en milliers de mentions semaines, la modération des fils de commentaires, le reporting, demande une capacité à assimiler les effets de taille, l’usage des outils complémentaires pour gérer la « data », et l’habit qui permet de participer à des réunions décisionnelles avec les directions concernées.

Option évènementiel +50 à +100%

La mise en place d’un évènement est par nature éphémère.
Il concentre tous les coûts de mise en place d’une stratégie digitale, et le déploiement de moyens spécifiques liés à la taille de l’évènement.
Dans ce cadre, les CM sont en quelque sorte des extras du web.

Option international + 50 à +200%

Gérez des flux en plusieurs langues demande une connaissance des différents marchés explorés.
Problèmes de cultures différentes, problématiques de cibles de clientèle différentes (personas), se surajoutent.
Une mission externalisée demande profil très spécifique.

Pour l’exemple, le tourisme. Réputé facile, l’activité devient très rapidement complexe.
Des touristes qui ne mangent pas la même chose, à des horaires différents, qui ne rient pas des mêmes choses, qui ont un sens de l’ordre différent, sont dans des attentes de services spécifiques. Elles sont normalement prises en compte dans les produits qui leur sont offerts. Il doit en être de même dans la relation qui les lie aux marques sur le web.

Imaginez, si les réseaux sociaux convoités sont en partie ceux du continent asiatique!

Option taille de l’équipe + 30 à +50%

Gestion des hommes, gestion de projet, pour une présence forte sur des évènements de l’entreprise est une qualité convoitée.
Charisme, détermination, gestion relationnelle, font de ses CM de véritables dirigeants ponctuels.

Option agence web + 20 à + 300%

C’est la Rolls des offres.
Vous trouvez des profils complémentaires, qui non seulement pourraient vous apporter l’ensemble des expertises nécessaires, mais aussi la gestion de l’environnement web (site, application, campagne publicitaire).
En quelque sorte, une assurance contre l’essentiel des malfaçons.

Vous l’avez compris, il s’agit bien d’agence de communication web, ou pour le moins un « département spécialisé » dans une agence de communication globale. Plus précisément, il vous faut savoir qui est la tête pensante dans l’agence que vous choisirez en matière de gestion des médias sociaux.
Reste à vérifier que cette expertise a une réelle existence.

Photo à la une: Homme d’affaires dans bureau virtuel via Shutterstock

 

 

 

7 Comments

  1. quel est le minimum en jours / mois nécessaires à d exposition web pour instagram?

    • Bonsoir Charline,
      Pour une entreprise, Instagram se gère comme un autre réseau social. Il est intégré dans sa stratégie digitale, et les temps de modération et d’animation du compte seront directement liés au type d’entreprise représenté.SI vous avez un marque à forte notoriété, vous aurez besoin d’une équipe de CM, si à contrario vous avez une marque de type « pas vu pas pris » (voir article sur la communication digitale point 4 http://www.jacques-tang.fr/quest-ce-que-la-communication-digitale/ ) 2,5 jours et demi mois sont très largement suffisant. Instagram comme Facebook, demande un budget de publicité pour faciliter la visibilité du compte.
      Bonsoir

  2. bonjour
    j’aurais aimé savoir combien de jour faudrait-il pour créer un site intranet d’entreprise afin d’améliorer l’organisation de cette dernière et de renforcer le sentiment d’appartenance?
    Cordialement

    • Entre le cahier des charges à réaliser, l’analyse des objectifs, la mise en place des contenus sémantiques, la réalisation du site, les tests de fonctionnement, comptez un minimum de 6 mois. 8 mois seraient plus réalistes.
      Merci de votre visite Maria.
      Bonne journée

  3. merci pour cette estimation Jacques
    bonne journée

  4. Pour gérer une action 24/7 nous parlons plus de commnity management, une seule personne ne pouvant assuré l’ensemble des tranches horaires.

    => « Une seule personne ne pouvant assurer l’ensemble… »

    Ça arrive même aux meilleurs mais ça fait toujours mal aux yeux ^^ !

    • Merci Alice,
      Un commentaire et 2 fautes corrigées!
      A vous lire…
      Bon week end

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :