Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Les tendances du content marketing

Les tendances du content marketing

Ces tendances du content marketing sont un recueil issu de notre propre expérience et de ressources identifiées. Nous les suivons, d’année en année, tout en gardant en esprit critique afin de séparer les effets de mode des tendances de fond. Cette compilation a pour objet de vous donner des pistes pour engager vos propres stratégies digitales concernant le marketing de contenu, leur mode de diffusion, et l’atteinte des cibles de clientèle que vous avez identifiées. Bien que le content marketing soit maintenant chose relativement connue, reprendre les bases est un exercice que tous devraient s’appliquer à faire de temps à autre. On a vite tendance à perdre de vue les fondamentaux en cours de route !

tendances
Pourquoi vouloir identifier des tendances du content marketing?

Dans toute stratégie digitale, les contenus diffusés sont les bases de toute stratégie d’attraction des internautes vers les produits et services des entreprises.

Une stratégie de contenu se doit d’être équilibrée entre budgets disponibles, opportunités d’usage de contenus visuels et écrits.

De même, elle doit servir les opérations de visibilité menées pour accroître le trafic naturel, et les campagnes de trafic payant.

D’où l’idée de rechercher des « pistes » de contenu, des règles d’usage pour votre stratégie digitale.

Le retour du brand content

Le contenu de marque, agissant sur sa notoriété est toujours aussi présent dans les stratégies gagnantes.

De plus en plus, il s’accompagne du contenu généré par les internautes pour attirer d’autres internautes au sein du processus d‘achat mis en place dans les stratégies webmarketing des entreprises dans un mouvement de production exponentielle.

Après une primeur donnée aux contenus SEO, retour sur la mise en avant des valeurs des entreprises

Le marketing de contenu pour créer un espace pour ses valeurs.

Les valeurs d’une entreprise définissent à côté du trafic naturel lié au référencement des entreprises sur les moteurs de recherche, la relation qu’ils désirent vivre avec leurs clients.

Plus fouillé que les campagnes globales, le marketing de contenu privilégiant cet axe permet plus de proximité avec les internautes.

Ce n’est donc plus un produit qui est vendu, un service qui est prôné mais l’ensemble de valeurs qui offrent une expérience client unique. C’est cette expérience client qui doit être présente dans l’ensemble de la communication web de l’entreprise.

Pas de content marketing sans catalyseur

Le site web est trop souvent le parent pauvre de la stratégie de contenu. Emballées par les possibilités infinies des réseaux sociaux (et par leur aspect d’apparence gratuit), les entreprises oublient que toute communication web se doit d’attirer vers un point central et incontournable si l’on veut rester maître de son message : le site internet. Ce “owned media” est, ne l’oublions pas, le seul outil de communication numérique d’entreprise totalement indépendant des changements d’algorithmes des différents réseaux sociaux.

Une stratégie de communication devra donc intégrer en son coeur, un site web répondant lui aussi aux tendances pour être une réponse aux attentes toujours plus exigeantes des internautes.

Les campagnes influenceurs

Intégrer des influenceurs dans votre communication demeure utile malgré les différents couacs connus ces dernières années.

L’utilisation des influenceurs est une opportunité ouverte pour rechercher de nouveaux fans avec leur collaboration. Tout l’art de la campagne d’influenceurs est de bien cibler son ambassadeur. En effet, différents “bad buzz” ont fini par faire comprendre aux entreprises qu’un influenceur pouvait faire ou défaire une campagne de communication. Attention à bien choisir, beaucoup de charlatans qui se sont trop vite autoproclamés influenceurs avant que la vérité n’éclate sur leurs faux fans.

 

Les réseaux sociaux, la nouvelle voie royale

Comme nous l’avons dit plus haut, les réseaux sociaux ne sont finalement que des plateformes externes, dont les intérêts sont différents des vôtres et par conséquent, dont il faut rester un minimum indépendant.

C’est plus que jamais une réalité.

En revanche, ils restent une réelle opportunité pour diffuser vos campagnes, et aller chercher les internautes sur le canal qu’ils utilisent.

D’une perspective mondiale, les investissements en numérique devraient dépasser ceux en télévision en 2018. (Infopresse.com)

Vive les campagnes d’emailing, mais personnalisées !

Tout marketing de contenu bien ordonné, recherche à capter les internautes à chaque étape de son entonnoir de conversion.

Les campagnes d’emailing sont un vecteur particulièrement puissant pour améliorer les retours sur investissement des campagnes de marketing de contenu.

Cependant, elles doivent être personnalisées, afin de répondre le plus précisément possible aux attentes des internautes. De plus, avec l’application du règlement européen sur la protection des données personnelles, il vous faudra assainir votre base de contacts si ce n’est déjà fait et mettre à jour votre tunnel d’inscription aux newsletters avec un double opt-in conformes aux exigences du RGPD.

Etat des lieux : le marketing de contenu devient efficace

Bien qu’il soit encore difficilement mesurable en terme de ROI, l’intégration de stratégie SEO de plus en plus précises dans le marketing de contenu apporte nécessairement de meilleurs résultats. Meilleur référencement, contenus en proximité avec les requêtes des internautes, proximité avec le langage des internautes.

Le marketing de contenu dans un espace de plus en plus concurrentiel

Les stratégies SEO occupent l’espace numérique et intègrent quasiment tous les classements des premières et deuxièmes pages sur les moteurs de recherches.

De fait, les stratégies s’affinent, et intègrent des contenus de plus en plus nombreux pour accrocher les 3 premières places (sans liens publicisés).

La qualité des contenus, leur proximité avec leur auditoire deviennent cruciaux.

stratégie-digitale-mise-en-oeuvre

Pas de marketing de contenu sans intégration sémantique

Du point de vue des référenceurs, les contenus se définissent par une expression cible, des mot clé associés à cette expression cible, et des critères de différentiation : services, relation client, sécurisation, approche multicanal, etc…

Les contenus en intégrant une approche sémantique, doivent être proches des langages utilisés par les internautes.

Chaque profil de clientèle doit obtenir des entreprises des contenus compréhensibles.

Suffisamment technique pour aborder les problématiques, suffisamment pédagogiques pour permettre aux décideurs de comprendre et assimiler facilement ces contenus.

Toute approche qui oublierait ce facteur passerait à côté des d’une partie de ces cibles de clientèle.

Attention à ne pas ne jamais s’asseoir sur ses lauriers. Les places sont constamment remises en jeu et les règles qui prévalaient hier ne sont pas nécessairement celles qui feront votre réussite demain !

Un principe à retenir

Exprimer des faits complexes de façon claire, vous permettra d’atteindre l’ensemble de votre cible de clientèle : spécialistes comme décideurs

Un second principe

Qui exprime clairement des faits complexes, maitrise leur contenu.

Des contenus pour mobile avec des réponses à la recherche vocale

Une tendance de plus en plus prégnante, l’intégration de la voix avec l’intelligence artificielle.

Siri pour Apple, Ok Google pour Google, Echo pour Amazon, offrent des résultats de recherche de plus en plus pertinents.

En 2017 déjà, 42% des internautes utilisaient la recherche vocale sur Google chaque jour selon une étude.

75% des gens affirment utiliser plus fréquemment les moteurs de recherche depuis l’avènement de la recherche vocale.

Quelle influence sur vos contenus, me direz vous ?

La rédaction web doit répondre aux requêtes émises à la voix par les internautes.

Un besoin de proximité avec le langage utilisateur doit intégrer cette préoccupation.

Plus possible d’ancrer un contenu dans la sempiternelle équation : expression clé + corpus + meta mots !

Il est nécessaire d’y rajouter une proximité avec sa cible de clientèle.

Un exemple de recherche vocale vs recherche sur clavier : La demande  » restaurant Bordeaux gastronomique » sur clavier peut se transformer en  » Quel est le meilleur restaurant de Bordeaux? » ou  » quel restaurant gastronomique pour déguster des crustacés? » Dans les usages, la recherche vocale porte en elle une tendance naturelle à formuler des requêtes plus longues comprenant un grand nombre de mots. Elle implique également une recherche souvent plus précise, donc plus proche de l’intérêt de l’internaute, et de son acte d’engagement.

L’importance cruciale de la vidéo pour vos contenus

La croissance est poursuit sa courbe. Selon Médiametrie, en septembre 2018, les 35-49 ans ont consacré 6h06 à regarder des vidéos, soit une demi-heure de plus qu’il y a un an. Près de 28 millions d’internautes ont visionné des vidéos depuis un ordinateur, soit 44,3 % de la population française de 2 ans et plus.

Les contenus vidéos prennent de plus en plus d’importance dans les usages des internautes et tout est fait pour s’adapter à cette nouvelle consommation : portée organique des réseaux sociaux, évolution technologique des devices, etc.

L’utilisation des contenus vidéos devient de plus en plus accessible, et profite aux marques qui savent s’emparer de cet outil.

La tendance ne change pas : 63% des marketeurs B2B pensent que la vidéo est une tactique efficace pour leur business (source : Top Rank Blog).

La réalité virtuelle et la réalité augmentée

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est une simulation de « vie réelle » dans lequel le « spectateur » se voit immerger dans un univers.

Les marques peuvent faire visiter par les internautes leur location touristique, mettre en avant les atouts spécifiques de leur produit et service.

Une vraie stratégie pour les marketeurs d’engager leur prospects vers les insights de leurs propositions.

Les marques sont en plus en plus enclines à investir dans ce genre de marketing qui, il y a peu de temps, paraissait encore trop futuriste pour être crédible. Avec la démocratisation des casques Oculus notamment, (merci Zuckerberg !), cette fiction devient peu à peu réalité !

La réalité augmentée

La réalité augmentée est une image, ou une série d’images, sur lesquelles sont projetées des informations complémentaires permettant d’assister son spectateur. On peut imaginer une tarification, une promotion ou toute autre information arrivant en transparence sur l’image réelle, au fil du visionnage. C’est pourquoi on parle de réalité augmentée. Une image enrichie en temps réel par des informations apportées par un ordinateur selon un séquençage prémédité.

image réalité augmentée

De plus en plus d’applications offrent déjà la possibilité de tester avant d’acheter. Dulux Valentine, Ikea, Sephora, autant d’enseignes du quotidien qui n’hésitent plus à sauter le pas de la transformation numérique de l’expérience client.

Le Seo, c’est sur les réseaux sociaux également !

Beaucoup pensent que Facebook avec ses bases de données par intérêt utilisateur pourrait se contenter de ses avantages initiaux. Il n’en est rien, comme expliqué précédemment, le développement d’algorithmes performants se modifie constamment : Intelligence artificielle, réalité virtuelle, recherche vocale, etc… La portée organique est en perpétuelle évolution (et, il faut bien l’avouer, se réduit inexorablement). Voici donc autant de nouveaux terrains de jeux à explorer pour distribuer vos contenus au mieux pour vous.


Article de Jacques Tang,

mis à jour par Naïma Daha

 

Un projet de communication web ?

Contactez-nous

Plus sur JmSil Communication

Photo à la une: Pièces de monnaie sortant d’un bocal via Shutterstock

 

1 Comment

  1. totalement d’accord avec cet article ! La vidéo est le contenu à exploiter (si on sait le faire bien sûr) et la réalité augmentée et la réalité virtuelle sont un plus qui peut rapporter beaucoup en terme de popularité je pense.

    En ce qui concerne la recherche vocale, c’est vrai qu’il faut s’y adapter, et ne pas l’oublier quand on rédige pour le web.

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :