Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Les tendances Facebook, c’est Facebook mobile en 2016 maj

Les tendances Facebook, c’est Facebook mobile en 2016 maj

 Facebook sur mobile est devenu le premier écran de consultation du réseau social.
Facebook a dépassé en terme de volume de consultation Google lui même cette année. Cette influence grandissante du réseau social permet aux TPE et PME d’intégrer dans leur stratégie digitale de nouvelles opportunités.
Il nous est apparu important de poser quelques principes de base pour guider nos actions cette année. Voici en quelques principes à adopter pour intégrer les tendances Facebook dans votre communication digitale en 2016.

Intégrer sa communication sur le web pour une marque demande de se reposer sur quelques principes simples.
Les tendances Facebook pour 2016 sont une occasion d’affiner les usages que vous pourrez faire de ce réseau social majeur.

0 – Plus de Facebook sans Facebook mobile

La consultation des utilisateurs du réseau social se réalise majoritairement sur mobile, si bien que désormais vous devez parler de Facebook et de Facebook mobile.
Devant cette nouvelle évidence d’usages, il nous apparaît important de marquer cette différence pour que les entreprises prennent conscience qu’elles doivent adapter leur communication sur internet à l’environnement mobile. Facebook propose des optimisations de vos campagnes de publicité sur mobile, des Facebook mobile ads, pour vous inciter à créer vos campagnes ciblées.

0bis – Une application Facebook mobile optimisée pour tous les utilisateurs

L’arrivée de Facebook mobile sur le devant de la scène a amené le réseau social à proposer une application pour Android et Iphone optimisée. L’expérience des utilisateurs est désormais fluide et permet la consommation sur mobile de toute forme de contenus. A noter l’intégration Instant articles, et les vidéos sur les serveurs de Facebook pour améliorer les temps de chargement des contenus. On dénombre plus de 20 applications pour Facebook mobile!

1 – Première des tendances Facebook : il dépasse Google

Source Parse.ly: le trafic web de Facebook a dépassé celui de Google

Source Parse.ly: le trafic web de Facebook a dépassé celui de Google

Une étude menée par Parse.ly confirme une tendance observée en mai dernier concernant le trafic référent de Google et Facebook. Le réseau social dépasse pour la première fois Google. De fait, il devient un incontournable pour toute communication sur le web en B to C, et va progressivement être intégré dans les communications B to B. Le développement d’application facebook mobile intègre les changements d’usages, en particulier dans la manière de consommer des contenus.

Un réseau social quasi obligatoire pour toute communication web, intégré dans toutes les missions de community management en agence, comme en interne.

2- Raconter l’histoire numérique de sa marque

pris-de-contact-scénariséeVive le storytelling.
Les marques envoient le message.
Elles y posent leur tonalité, leurs différences, et « brandent » à tout va l’histoire qu’elle partage avec leurs cibles de communication.
Elles parlent à leurs communautés présentes, et surtout à celles à venir.
C’est leur manière de créer de l’engagement.

Le réseau social développe un moteur de recherche interne afin de faire coïncider au plus juste les besoins de qualifications de prospects des marques avec leurs opérations de communication web. Le storytelling est un support très efficace pour intégrer l’univers « sémantique » de toute marque.

2bis- Raconter l’histoire de sa marque avec les publicités Facebook mobile ads: Canvas

Le trafic mobile est la première source de trafic pour le réseau social.
Une obligation pour Facebook d’y intégrer le flux le plus fluide possible pour les publicités des marques.
Canvas propose de poser un véritable storytelling d’une marque, démarrant avec son identité graphique, jusqu’à des propositions produits, incluant, textes, vidéo, carroussel de photos, et appels à l’action.
Plus aucune raison d’oublier les publicités Facebook sur mobile!

3 – La distribution organique du contenu va continuer de baisser

Plus question de converser avec tout le monde, il y a trop de monde, les fils d’actualité seraient embouteillés.
Facebook distribue vos contenus par centre d’intérêt, sur la base des informations des profils des abonnés.

facebook-tendances-2015
Sous la pression des marques, les contenus sont de plus en plus nombreux à se concurrencer sur le réseau social.
De fait, comme sur le moteur de recherche de Google, par exemple, Facebook se doit de repenser sa distribution de contenus.
Il n’est plus envisageable de penser sa communication numérique comme dans le passé.
La différentiation entre utilisateurs de Facebook et usages des marques est désormais définitivement cloisonnée.

C’est la plus grande problématique que Facebook rencontre.
Comment offrir le bon contenu aux bons abonnés à son service, et sur quel modèle?
Comment optimiser les campagnes des entreprises sur Facebook mobile?

4 – Fin de la course aux fans

Tendances FB Fans

Nous l’avions déjà noté l’année dernière, inutile de « bruler » vos budgets dans la recherche de fans.
C’était l’an passé, déjà la première des tendances Facebook pour les marques.
Dégainé comme le nec plus ultra dans bon nombre de stratégies digitales, la réalité des besoins d’engagement des marques enterre en grande partie la nécessité d’obtenir un grand nombre de fans.
Le « J’aime » ne porte que sur une adhésion à un instant T de la part de l’internaute.
De fait, Facebook l’a lui même intégré avec la fin de la « Likegate ».

5 – Le réseau social devient un média « traditionnel »

C’est comme sur la presse avant les années 2000 ; vous désirez être vus, il vous faut désormais payer.
Rassurez vous, le ciblage y est bien plus efficace.
Votre marketing social doit s’y adapter, en tenant compte de la spécificité du web.

Annonces-facebook-1

Devenue norme de fonctionnement des campagnes chez les grands comptes, la publicité sur Facebook va devenir courante pour toutes les TPE et PME.
Pour tout vous dire, toute opération de communication digitale intègre la publicité sur Facebook dans nos stratégies.
C’est une des tendances web social  qui va exploser en 2016.

6 – Avec le temps, les réseaux sociaux vont proposer leur propre mode de référencement

La difficulté essentielle de Facebook quand on désire l’intégrer dans une stratégie digitale, est de cibler par intérêt, par environnement sémantique les profils que les entreprises désirent atteindre.
Conscient de cette problématique, Facebook se doit de porter des améliorations en développant son propre moteur de recherche interne.
Ce handicap va peu à peu s’étioler.

Il y aura, à terme une confrontation entre Google et les réseaux sociaux pour obtenir des résultats cohérents de recherche sémantique. En fonction de vos usages, vous pourrez soit chercher sur les moteurs de recherche soit sur les réseaux sociaux. Anticipez le!

7 – Les pages Facebook devront rester dans l’environnement sémantique de leur thématique

L’engagement par des photos de chat, chiens et autre café est définitivement sans utilité pour poser la thématique d’une page.
Place à un contenu identifié clairement, à un partage de liens commentés, à la classification par hashtag des contenus proposés.

Proposer un contenu identifiable par Facebook, comme correspondant à votre univers de marque, vos produits et services est essentiel.
C’est la meilleurs manière de voir des usagers de Facebook qualifiés lors de vos campagnes sur ce réseau social.

8 – Les publications doivent s’installer dans l’instantanéité

contenu-webCharte éditoriale et planification des publications doivent s’inspirer du besoin essentiel de produire du contenu frais.
Les scénarii de communication doivent le cas échéant prendre en compte ce besoin de poser un contenu adapté au moment de publication. Des principes alternatifs simples doivent être mis en place en cas de gros évènements en dehors de la vie de la marque.

Exemple : #JesuisCharlie a bouleversé bon nombre de calendriers éditoriaux.

9 – La fin des cycles interminables de validation des posts

Pour tout community manager, le cycle de validation des publications peut être un véritable enfer.
La réactivité devient importante en l’espèce, à tel point que nous devrions assister à une définition plus précise des responsabilités du CM.
Pour celles et ceux qui en ont le profil, ils auront plus de liberté dans l’expression des marques sur le réseau.

Votre community manager est votre communiquant sur le web. Il est le garant de la tonalité de communication de votre marque, et le porteur de l’information que vous désirez partager avec vos communautés. Faites de telle manière qu’il puisse exercer ses missions. Encadrez votre community manager, s’il est junior, déterminez clairement son espace de communication s’il est plus confirmé.

10 – Suivre les tendances de ces cibles de clientèle

Informées, les meilleurs stratégies social média verront le meilleur succès si elles portent dans leur contenus les attentes de leurs cibles de clientèle.
Veille, prospective, information interne, deviennent une obligation.
Elles sont un moyen efficace de recherche d’insight consommateur.

Trop souvent, la veille concurrentielle (benchmarking) est laissée comme parent pauvre de la communication web des marques.
Elle rassemble pourtant les contenus diffusés sur le web par d’autres, et donnent de bons indicateurs concernant les cibles de clientèle visées.

11 – S’adapter aux usages en mobilité

application-mobileLes modes d’interaction doivent être conçus pour un usage en mobilité, et prendre en compte l’ensemble des formats des formats et tablettes.
En l’espèce, pop up, appels à l’action, scrolling doivent être rendus ergonomiques.

Selon une étude de la MMAF (marketing mobile association France), 81,6% des mobinautes utilisent quotidiennement l’internet mobile.
Sachant qu’ils représentent 64,7% de internautes, l’urgence est de mise.

Notre dernier article sur le point sur votre communication web et le marketing web

12- Facebook intègre les usages en mobilité

Après des tests de « beacon Facebook » pour pousser du contenu auprès des internautes en mobilité, le réseau social propose « Instant Articles« , une façon intelligente de diminuer le temps de chargement des contenus sur smartphone et tablette. Les propriétaires de contenus web pourront partager directement leurs articles sur Facebook, et les rendre consultables sans changement sur FB.

Une manière d’initier les résultats de son moteur de recherche?

D’ores et déjà le iBeacon (technologie Apple) est largement utilisé pour donner l’information pertinente aux internautes en mobilité. Nul doute que Facebook cherchera à insérer auprès de ses usagers le bon contenu (celui des marques) quand ils seront en proximité avec elles.

Un article sur le iBeacon et le tourisme pour en comprendre les principes

13 – Personnaliser la conversation

Dans le droit fil d’une conversation adressée à des cibles de clientèle, il devient plus que jamais nécessaire de personnaliser les contenus (publications, visuels, offres, promotions, etc..) pour chaque profil de clientèle retenu.

14 – Intégrer Facebook dans une stratégie de conversion sur les plateformes propriétaires.

Bien sûr, cela ne concerne que les marques qui utilisent Facebook dans cet esprit.
Les annonces, les sponsorisations de publications, l’intégration d’appel à l’action dans les publications, militent tous pour une prise en compte d’une stratégie digitale active vers les lieux de contacts entre les internautes et les marques.
CM-centre-aere-1

15- Permettre la mise en place d’une plateforme e commerce intégrée à Facebook.

C’est l’idée qui a posé les bases de l’accord entre Facebook et Shopify.
Les marques (plutôt de petite taille) peuvent directement y proposer leurs produits et services.
Des campagnes de publicité complémentaires sur le réseau devraient permettre aux entreprises de générer de nouveaux points de conversion.

16 – Ciblage et reciblage vont intégrer massivement les stratégies digitales des marques

Avec le rachat de la plateforme Atlas, et les mises à jour de Facebook search (moteur de recherche interne), Facebook intègre son offre délibérément dans le tunnel d’achat des marques. Le réseau offre d’ores et déjà des résultats spectaculaires qui laissent à penser que les budgets publicitaires vont se diriger vers ces offres en 2016.

De quoi s’agit il ?

Le reciblage publicitaire permet aux annonceurs de retrouver ses visiteurs non transformés sur ses lieux de contact web.
Soit après la diffusion de contenus, soit après la diffusion de campagnes sur mots clés, les marques peuvent leur faire de nouvelles offres sémantiquement proches.
Exemple : Amazon, vous offre de découvrir à la suite de la consultation d’un livre, d’autres livres avec le même centre d’intérêt, sur la base de vos habitudes et de celles de ces autres clients.

17- Facebook mûr pour des stratégies digitales cross canal

Le réseau social, avec les outils qu’il met à disposition des marques, est devenu essentiel dans toute stratégie digitale dont l’objectif serait de relier réseaux sociaux, plateformes web (site web et blog) et lieux de vente. Le déploiement de Shopify, d’Instant articles, les beacons Facebook en test aux USA, en sont de vrais révélateurs.
Il est sûr que si le moteur de recherche interne devient réalité, Facebook deviendra indissociable de toute communication web.

Et vous, avez vous découvert d’autres tendances Facebook pour la communication digitale des entreprises en 2016?
Vous désirez en savoir plus sur votre stratégie digitale pour 2016, prenons contact!


Photo à la une: Train à grande vitesse via Shutterstock

1 Comment

  1. Effectivement, Facebook est de loin le plus grand réseau social en France. Et les stratégies de vente sont de plus en plus orientées vers le marketing social où les clients potentiels s’organisent autour d’une communauté virtuelle. Mais quoi qu’il en soit on constate que pour être vu sur le web (Facebook) il faut payer davantage.

Laisser un commentaire

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :